LACANDON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Indiens Maya, les Lacandon vivent dans le sud du Mexique, dans l'État du Chiapas, près de la frontière du Guatemala. Ils sont établis sur un territoire d'environ 9 000 kilomètres carrés, occupé par une épaisse forêt tropicale, coupée de cours d'eau, de lacs et de lagunes, où la circulation est difficile. Leur zone d'habitat coïncide en partie avec celle où, à l'époque précolombienne, les Maya ont construit les plus remarquables de leurs grandes cités.

Population nomade, réduite à une centaine de personnes au milieu du xxe siècle mais actuellement en augmentation (environ 1 000 personnes en 2000), les Lacandon, divisés en clans à totem animal, vivent dans de petits campements éloignés les uns des autres ; là résident une quinzaine de personnes dirigées par un chef, lequel est souvent polygame. Rectangulaires et sans murs, leurs maisons comportent un toit à double pente, recouvert de feuilles et supporté par des poteaux de bois. Le hamac en fibres ou en écorce constitue l'essentiel du mobilier. Ces populations disposent de calebasses et de poteries, fabriquées par les hommes ; elles utilisent des pilons de pierre pour écraser le maïs, base de leur alimentation. Les Lacandon cultivent aussi, dans les clairières qu'ils ont défrichées, des haricots, des patates, des tomates, du tabac et du coton. Les hommes fabriquent des arcs et des flèches pour chasser le gibier (singe, porc sauvage, tapir, pécari). Les femmes filent et tissent le coton sur des métiers identiques à ceux de l'époque précolombienne et travaillent parfois l'écorce battue. Les vêtements sont rudimentaires : tuniques pour les hommes, jupes et tuniques pour les femmes. Les Lacandon se déplacent à pied dans la forêt, portant leurs charges sur le dos à l'aide d'un bandeau frontal ; sur les cours d'eau, ils utilisent des pirogues monoxyles.

Le Nouveau Testament n'a été traduit dans leur langue qu'en 1978. Leur religion est une forme appauvrie et déformée de l'ancienne religion maya. Ils hono [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences, chargée des collections américaines du musée de l'Homme, Paris

Classification


Autres références

«  LACANDON  » est également traité dans :

AMÉRINDIENS - Amérique centrale

  • Écrit par 
  • Georgette SOUSTELLE
  • , Universalis
  •  • 7 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vie religieuse »  : […] Le premier soin des conquérants fut de détruire les religions indiennes et de convertir les Indiens au christianisme. La nouvelle religion, d'abord subie par les indigènes, fut ensuite acceptée volontairement, surtout dans les régions à forte densité de population du Mexique central, où la conquête spirituelle eut lieu très tôt et de manière intensive. Elle se fit avec plus de difficulté en pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-centrale/#i_44329

Pour citer l’article

Marie-France FAUVET, « LACANDON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lacandon/