LA VIE DE MARIANNE, Pierre Carlet de Chamblain de MarivauxFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Une aristocrate du cœur »

Le personnage de Marianne se découvre au lecteur selon des plans différents, finement reliés et distingués. Marianne est une héroïne qui se forge un destin malgré toutes les forces sociales qui lui sont contraires. Mais loin d'être une Moll Flanders ou une Manon Lescaut, elle défend son honneur et sa vertu, avec autant d'énergie que sa vie, ses intérêts et son amour. C'est en elle-même qu'elle trouve le courage nécessaire, dans le sentiment inné qu'elle a de soi-même. Cette force innée qui lui sert d'appui distingue La Vie de Marianne des romans de formation. Marianne, en effet, ne conquiert rien par son mérite, mais ce mérite doit la faire reconnaître pour ce qu'elle est par ceux qu'élit son cœur. En elle, la noblesse est naturelle. Comme l'écrit Léo Spitzer, « Marianne devient dans le roman ce qu'elle est déjà de par son „sang“, une aristocrate du cœur ». C'est pourquoi La Vie de Marianne est encore essentiellement différente d'un roman de l'ascension sociale comme Le Paysan parvenu.

Marianne raconte Marianne : le recul du temps, la distance qui sépare la narratrice de la jeune fille qu'elle fut, trente-cinq ans auparavant, dessinent la perspective d'un destin et permettent la lucidité sans faille du regard. La voici qui tente de définir ses sentiments après la rencontre de Valville : « C'était un mélange de trouble, de plaisir et de peur, oui, de peur, car une fille qui en est là-dessus à son apprentissage ne sait point où tout cela la mène : ce sont des mouvements inconnus qui l'enveloppent, qui disposent d'elle, qu'elle ne possède point, qui la possèdent ; et la nouveauté de cet état l'alarme. Il est vrai qu'elle y trouve un plaisir, mais c'est un plaisir fait comme un danger, sa pudeur même en est effrayée ; il y a là quelque chose qui la menace, qui l'étourdit, qui prend déjà sur elle. » Jamais, avant Marivaux, romancier n'avait ainsi saisi avec tant d'acuité ces moments de mutation intime de l'âme. Mais la distance permet aussi un humour qui, pour être tendre, n'est pas moins ravageur. [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LA VIE DE MARIANNE, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux  » est également traité dans :

AUTOBIOGRAPHIE, notion d'

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 446 mots

Auto-bio-graphie : écriture de sa propre vie, écriture par soi de sa vie. Le terme est double : au sens large, est autobiographique toute écriture intime ; au sens étroit, l'autobiographie, distincte des Mémoires, du journal intime ou de l'autoportrait, est un genre parmi d'autres de l'écriture personnelle. Mais ce dernier a connu un succès immense, qui l'a conduit à annexer toute expression supp […] Lire la suite

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 653 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le roman, fiction et critique »  : […] L’expansion phénoménale du roman a ouvert au genre des voies très variées. Le goût pour le romanesque reste vif : dans ses Confessions , Rousseau avoue une passion durable pour L ’ Astrée . Il marque des œuvres de toute sorte, celles de l’abbé Prévost, de Claudine Alexandrine Guérin de Tencin, de Jean-Jacques Rousseau, de Sade, qui, dans son Idée sur les romans , l’inscrit au cœur du genre. Les r […] Lire la suite

MARIVAUX PIERRE CARLET DE CHAMBLAIN DE (1688-1763)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 4 529 mots

Dans le chapitre « À l’écoute du monde, la parodie »  : […] Ce Marivaux satirique a trop souvent été oublié, alors même que sa présence reste sensible dans son théâtre et dans ses deux grands romans. Le Paysan parvenu en est marqué de part en part. Mais c’est aussi de cette tradition que relève le passage de L a   Vie de Marianne qui a fait grand scandale : blessée, l’héroïne est reconduite par un fiacre chez la marchande de tissus qui l’héberge ; le coch […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre FRANTZ, « LA VIE DE MARIANNE, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-de-marianne/