LA NUIT ÉTOILÉE (V. Van Gogh)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En peignant, en septembre 1888, La Nuit étoilée (musée d'Orsay, Paris), avec le Rhône à l'avant-plan, Vincent Van Gogh (1858-1890) poursuivait, comme il l'écrivit à son frère Théo, un double objectif : démontrer qu'il fallait peindre les tableaux de nuit sur le motif, et non dans l'atelier à la lumière du jour, et que de nombreuses couleurs, en dehors de la gamme sombre des bleus et des noirs, pouvaient et devaient s'y trouver. Mais il revint sur ces principes lorsqu'il exécuta en juin 1889 une seconde version (Museum of Modern Art, New York), représentant cette fois-ci les Alpilles : il ne pouvait en effet les voir de sa chambre de l'asile de Saint-Paul de Mausole près de Saint-Rémy-de-Provence, où il était alors hospitalisé. Il combina par conséquent plusieurs éléments venus d'autres tableaux peints de jour, et sur le motif (Paysage de montagne derrière l'hôpital et Champ de blé). Quant au village proprement dit, il décrit moins une réalité provençale qu'il n'est le souvenir des villages hollandais. La seconde version de La Nuit étoilée n'est pas seulement un paysage de conception traditionnelle, elle est aussi un condensé de différents épisodes de la vie du peintre.

La Nuit étoilée, V. Van Gogh

La Nuit étoilée, V. Van Gogh

photographie

Vincent Van Gogh, La Nuit étoilée, 17-18 juin 1889. Huile sur toile. 73,7 cm X 92,1 cm. The Museum of Modern Art, New York. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Barthélémy JOBERT

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « LA NUIT ÉTOILÉE (V. Van Gogh) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nuit-etoilee/