LA MARCHE DE RADETZKY, Joseph RothFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À la fin de l'année 1930, Joseph Roth (1894-1939), chroniqueur depuis 1923 à la Frankfurter Zeitung, annonçait à Stefan Zweig la première ébauche de son roman. Alors qu'il avait écrit son œuvre précédente, Job, avec une grande rapidité, l'achèvement de La Marche de Radetzky lui coûta beaucoup de peine, tant le sujet – l'histoire de la monarchie habsbourgeoise et de la famille Trotta de la bataille de Solferino (1859) à la mort de François-Joseph Ier (1916) – était ambitieux. Le roman fut publié en feuilleton dans la Frankfurter Zeitung à partir du 17 avril 1932, puis sous forme de livre aux éditions Gustav Kiepenheuer, à l'automne 1932. La Marche de Radetzky connut un grand succès – l'édition originale fut vendue à vingt-cinq mille exemplaires. Mais Joseph Roth fut privé de ses droits d'auteur par les nouvelles lois du régime national-socialiste. Il avait émigré à Paris le 30 janvier 1933, jour de la nomination d'Hitler à la chancellerie du Reich.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « LA MARCHE DE RADETZKY, Joseph Roth - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-marche-de-radetzky/