LA GRANDE MAGIE (E. de FILIPPO)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pièce en trois actes, La Grande Magie compte parmi les plus importantes de l'auteur napolitain Eduardo De Filippo, né le 24 mai 1900 et mort à Rome le 31 octobre 1984. Comédien et dramaturge parfois comparé à Molière, il a lui-même défini – lors d'un discours prononcé à l'Accademia dei Lincei en 1973 – les lignes directrices qui ont animé sa création théâtrale : « À la base de mon théâtre, il y a toujours eu le conflit entre l'individu et la société. Je veux dire que tout ce que je fais part toujours d'une émotion, réaction à une injustice, colère devant l'hypocrisie, la mienne et celle des autres, solidarité et sympathie pour une personne ou pour un groupe, rébellion contre les lois dépassées et anachroniques par rapport au monde d'aujourd'hui, effroi devant les événements qui bouleversent la vie des peuples... ». Pour cette fable, datée de 1948, De Filippo souhaitait plus précisément « dire que la vie est un jeu et que ce jeu a besoin d'être soutenu par l'illusion... et que chaque destin est relié au fil d'autres destins dans un jeu éternel ». À travers les intrigues d'une comédie remarquablement construite, La Grande Magie utilise ainsi la métaphore fantastique et poétique pour naviguer entre illusion et réalité.

Situé dans une station balnéaire sur la mer Tyrrhénienne dans les années 1930, l'hôtel Métropole abrite son lot de vacanciers livrés au farniente estival. Parmi eux, un couple mal assorti formé par Calogero et Marta Di Spelta, dont le séjour va être perturbé par l'arrivée du magicien Otto Marvuglia. Au cours d'un spectacle, celui-ci fait disparaître Marta dans un sarcophage truqué, sous les yeux de son mari qui ignore son infidélité conjugale. Un stratagème, qui, avec la complicité de l'illusionniste et de ses comparses, permet à l'épouse volage de fuir avec son amant Mariano D'Albino. Cette « disparition » va durer quatre années, durant lesquelles Calogero, sous l'influence de Marvuglia, traversera doutes et angoisses, pour [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean CHOLLET, « LA GRANDE MAGIE (E. de FILIPPO) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-grande-magie/