KIOSQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On désigne par ce mot d'origine persane un pavillon de construction légère élevé dans un jardin. De plan carré, ouvert sur les côtés par de grandes baies, il se rattache au temple du feu perse. Après l'implantation de l'islam en Orient, le côté dirigé vers La Mecque est muré. Ce type d'oratoire fort simple sera d'abord isolé puis absorbé dans un plan général plus vaste où le kiosque ne sera plus qu'un espace carré surmonté d'une coupole devant le mihṛāb : ce sera la mosquée-kiosque. Les miniatures du xive siècle montrent un édicule constitué par des colonnes fines en bois supportant un toit léger sur plan polygonal. Parmi les kiosques les plus remarquables existant de nos jours, il faut noter à Istanbul ceux du palais de Topkapi, dont le Tchimili Kösk, élevé en 1466. En Asie centrale à l'époque préislamique et aux premiers siècles de l'Islam, le kiosque est une résidence fortifiée de propriétaire foncier noble. Les résidences des califes situées hors des villes (en arabe djawsaq) portent aussi ce nom.

—  Nikita ELISSÉEFF

Écrit par :

Classification


Autres références

«  KIOSQUE  » est également traité dans :

MOGHOLS

  • Écrit par 
  • Andrée BUSSON, 
  • André GUIMBRETIÈRE, 
  • Mark ZEBROWSKI
  •  • 7 121 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Le style architectural auquel on donne le nom de moghol n'est pas apparu avant la seconde moitié du xvi e  siècle, avant le règne d'Akbar. L'intérêt passionné de cet empereur pour les cultures de la Perse, de l'Europe et de l'Inde le conduisit à créer une architecture de style éclectique. L'élégance de l'architecture persane jointe aux formes mas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moghols/#i_27714

Pour citer l’article

Nikita ELISSÉEFF, « KIOSQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiosque/