KHABAROVSK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale du territoire homonyme de la Fédération de Russie (788 600 km2, 1 436 570 hab. au recensement de 2002), Khabarovsk, dont le nom a pour origine celui d'un explorateur du xviie siècle, fut fondée en 1858 et comptait 578 000 habitants en 2006.

La ville, située au point de convergence de plusieurs voies de communication, a une zone d'influence étendue. Construite sur la rive droite du fleuve Amour, immédiatement à l'aval de la confluence de l'Oussouri, elle fut, à la fin du xixe siècle, le terminus provisoire d'une voie ferrée la reliant à Vladivostok, avant que l'achèvement du Transsibérien, en 1916, n'en fasse le centre ferroviaire majeur de tout l'Extrême-Orient russe. Le développement des activités industrielles, au lendemain de la révolution dès les premiers plans quinquennaux, a accéléré la croissance de la ville, assurant son importance, voire sa prédominance dans tout l'Extrême-Orient soviétique. Aussi abrite-t-elle des services administratifs, tandis que son port fluvial reste très actif et que ses usines transforment les matières premières locales (bois et fourrures, ainsi que le pétrole qui lui vient de l'île de Sakhaline) et produisent du matériel d'équipement : moteurs, machines-outils, câbles.

—  Pierre CARRIÈRE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  KHABAROVSK  » est également traité dans :

AMOUR, fleuve

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 311 mots

Dans le chapitre « L'Amour inférieur, entre B.A.M. et océan »  : […] Après avoir traversé le Petit Khingan par une dernière gorge, l'Amour s'épanouit dans une très large vallée et reçoit, en moins de 200 km, ses deux grands affluents de rive droite, le Soungari chinois (2,8 l/s/km 2 ) et l'Oussouri frontalier (10,7 l/s/km 2 ). L'agriculture, peu développée dans la vallée de l'Amour lui-même malgré l'essor du maïs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amour-fleuve/#i_43158

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le compartimentage de l'Extrême-Orient »  : […] Du bassin de la Lena au Pacifique s'étend l'Extrême-Orient russe, immense espace montagneux dans lequel les conditions naturelles déterminent des compartiments. – La Transbaïkalie ne compte que 2 millions d'habitants sur 780 000 kilomètres carrés. Principalement forestière, la région présente aussi de vastes placages de steppe qui annoncent la Mongolie voisine. La minorité bouriate (440 000 perso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_43158

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « KHABAROVSK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/khabarovsk/