VLADIVOSTOK

Chef-lieu du vaste Territoire maritime (Primorskii Kraï, 165 900 km2, 2 302 000 hab. en 2002), de la fédération de Russie, Vladivostok, dont la population s'élevait à 581 000 habitants en 2007, est la plus importante des villes de l'Extrême-Orient russe. Le nom de « Dominateur de l'Orient », donné à la ville lors de sa création en 1860, immédiatement après l'annexion de la vallée de l'Oussouri par les Russes, témoigne des espérances des fondateurs. Devenue port de guerre dès 1872, puis reliée en 1902 au réseau ferroviaire européen par l'achèvement du Transsibérien dont elle est le terminus, Vladivostok connut un essor rapide : 29 000 habitants en 1897, 102 000 en 1926 et 206 000 en 1939. Comme ce port, situé pourtant à la latitude de Marseille, est pris par les glaces de la fin décembre à la mi-avril, les Soviétiques lui ont donné, après la Seconde Guerre mondiale, un avant-port, Nakhodka (148 826 hab.). En dépit d'une immigration chinoise et nord-coréenne que les autorités tentent de maîtriser, la population de Vladivostok est en régression depuis le recensement de 1989.

Vladivostok est le principal port de pêche pour la flotte qui opère dans les océans Pacifique et Indien, mais elle est également devenue une grande ville industrielle, ce qui ne va pas aujourd'hui sans de sérieuses préoccupations environnementales : construction et réparation navales, matériel ferroviaire, produits pharmaceutiques, industries alimentaires et industrie du bois. La ville possède de nombreux instituts et universités.

—  Pierre CARRIÈRE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VLADIVOSTOK  » est également traité dans :

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 556 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La nouvelle Russie et le monde »  : […] Les relations commerciales sont largement orientées vers l'Europe. L'Allemagne est le premier partenaire commercial (9,2 p. 100 du commerce extérieur russe), devant les Pays-Bas (8,4 p. 100), l'Italie (7,1 p. 100), la Chine (7,6 p. 100) et la Turquie (4,6 p. 100). La part des États membres de la Communauté des États indépendants (C.E.I.) décroît (14,5 p. 100 en 2008 contre 23 p. 100 en 1995) et, […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 260 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Une politique extérieure active »  : […] La Russie de 1900 paraît puissante, appuyée sur une aristocratie que renforce une bourgeoisie anoblie, protégée par sa police et son armée. Les difficultés intérieures n'ont pas ralenti son expansion . Il est vrai que, ayant pris pied à la fin du xviii e  siècle sur le continent américain (1783), puis installé des ports et des pêcheries en Alaska et jusqu'à la latitude de la future ville de San Fr […] Lire la suite

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 142 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le compartimentage de l'Extrême-Orient »  : […] Du bassin de la Lena au Pacifique s'étend l'Extrême-Orient russe, immense espace montagneux dans lequel les conditions naturelles déterminent des compartiments. – La Transbaïkalie ne compte que 2 millions d'habitants sur 780 000 kilomètres carrés. Principalement forestière, la région présente aussi de vastes placages de steppe qui annoncent la Mongolie voisine. La minorité bouriate (440 000 perso […] Lire la suite

Les derniers événements

25 avril 2019 Russie – Corée du Nord. Rencontre entre les présidents Vladimir Poutine et Kim Jong-un.

Alors que les négociations entre Washington et Pyongyang piétinent à la suite de l’échec du sommet à Hanoï en février entre les présidents Donald Trump et Kim Jong-un, ce dernier rencontre son homologue russe Vladimir Poutine à Vladivostok, à l’invitation de ce dernier. Le président russe affirme qu’il faut « prendre en compte les demandes de sécurité de la Corée du Nord » et prône le règlement de la crise nucléaire coréenne par le biais d’un accord international. […] Lire la suite

27 septembre 2018 Transports. Inauguration de la route maritime du Nord par un porte-conteneurs.

Le porte-conteneurs Venta appartenant à l’armateur danois Maersk, d’un port en lourd de quarante-deux mille tonnes, arrive à Saint-Pétersbourg après trente-sept jours de mer depuis Vladivostok. Il est le premier navire de ce type à emprunter la route maritime du Nord, ou passage du Nord-Est, avec une cargaison commerciale. Cet itinéraire est rendu navigable par la fonte de la banquise résultant du réchauffement climatique. […] Lire la suite

18-25 août 2005 Chine – Russie. Manœuvres militaires conjointes

Les exercices, pratiqués à Vladivostok puis au large de la péninsule de Jiaodong, simulent une intervention russo-chinoise dans un pays tiers. Ces manœuvres sont une réponse à l'influence croissante des États-Unis en Extrême-Orient et dans certains pays de l'ex-U.R.S.S.  […] Lire la suite

20 juillet 1999 Russie. Condamnation d'un « espion » écologiste

Le 20, à l'issue d'un procès à huis clos, le tribunal militaire de Vladivostok condamne le journaliste et ancien officier de marine Grigori Pasko à trois ans de prison pour avoir remis à la chaîne de télévision japonaise N.H.K. des renseignements – déjà publics selon l'accusé – sur l'immersion de déchets radioactifs opérée par la marine russe en mer du Japon. […] Lire la suite

21 juillet 1994 Russie. Retour de l'écrivain Alexandre Soljenitsyne à Moscou

L'écrivain dissident avait entamé son périple le 27 mai à Vladivostok, avant de traverser toute la Russie pendant près de deux mois. Devant des foules nombreuses, l'auteur de L'Archipel du goulag a prêché les valeurs de la Russie éternelle et dénoncé la « fausse démocratie ».  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « VLADIVOSTOK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vladivostok/