KÉRATODERMIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'épaississement en nappe ou en îlots de la couche cornée palmaire ou plantaire, cantonné en ces zones ou transgressif sur les régions voisines, a de multiples causes.

Les traumatismes, souvent professionnels, suscitent des cals dont l'aspect peut évoquer le métier exercé. L'intoxication arsenicale chronique se traduit par une hyperkératose verruqueuse exposée à la dégénérescence cancéreuse. Diverses infections suscitent des lésions d'aspect souvent spécifique : les syphilides surtout secondaires, les « clous » du syndrome d'origine virale de Fiessinger-Leroy-Reiter, les nappes hyperkératosiques des dermatophytoses ou des streptococcies ou staphylococcies. La localisation palmoplantaire de nombreuses dermatoses (eczéma, psoriasis, lichen plan, maladies de Brocq-Duhring et de Darien), les érythrodermies exfoliantes ont parfois un aspect évocateur, mais elles perdent souvent toute spécificité morphologique.

On a récemment décrit des kératodermies paranéoplasiques : c'est le cas de la maladie de Basex, par exemple. Les kératodermies congénitales sont fréquentes, transmises en dominance (maladie de Tost-Unna) ou en récessivité (maladie de Méléda), souvent accompagnées d'autres dystrophies notamment dentaires (maladie de Papillon-Lefèvre) ou muqueuses (syndrome de Jadassohn-Lewandowsky). Plus rarement, la kératodermie dépend de troubles endocriniens ou sympathiques, ou bien d'une avitaminose A.

—  Pierre de GRACIANSKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  KÉRATODERMIE  » est également traité dans :

KÉRATOSES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 404 mots

La kératose désigne toute protubérance de la peau résultant d'un surdéveloppement de la partie la plus superficielle de l'épiderme, la couche cornée, dont le principal constituant est une protéine, la kératine. La synthèse de cette dernière s'effectue au niveau de cellules cutanées particulières, les kératinocytes. De façon plus générale, la kératose correspond à tout trouble de la peau accompagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/keratoses/#i_42112

Pour citer l’article

Pierre de GRACIANSKY, « KÉRATODERMIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/keratodermie/