KÉRATOSES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La kératose désigne toute protubérance de la peau résultant d'un surdéveloppement de la partie la plus superficielle de l'épiderme, la couche cornée, dont le principal constituant est une protéine, la kératine. La synthèse de cette dernière s'effectue au niveau de cellules cutanées particulières, les kératinocytes. De façon plus générale, la kératose correspond à tout trouble de la peau accompagné d'excroissances de la couche cornée. Diverses étiologies et lésions caractéristiques des troubles kératosiques de la peau ont été décrites. Elles conduisent à environ vingt formes différentes de kératoses, dont les plus fréquentes sont les suivantes :

– La kératose palmaire et plantaire est un épaississement de la couche cornée de l'épiderme de la paume des mains et de la plante des pieds. D'origine congénitale, elle est souvent héréditaire. Elle se traduit parfois par des lésions douloureuses résultant de la formation de crevasses.

– La kératose pilaire simple, dénommée aussi lichen pilaire ou xérodermie pilaire, est caractérisée par une kératinisation anormale, limitée aux follicules pileux. Elle se manifeste par de petites papules folliculaires, discrètes (habituellement de forme conique). On les observe généralement dans la couche cornée des bras et des cuisses.

– La kératose séborrhéique est une tumeur bénigne de la peau. Usuellement, il s'agit d'une petite protubérance (ou bourgeon) jaune ou brune, aux contours bien délimités, couverte d'une croûte grasse. Ces lésions résultent d'une augmentation anormale du nombre de kératinocytes. Il est rare qu'elles se transforment en une tumeur maligne ou disparaissent spontanément.

– La kératose sénile (ou kératose actinique) se manifeste sous la forme de papules planes, légèrement surélevées, généralement associées à l'âge et à l'exposition au soleil. Elle est plus fréquente chez les personnes vivant en climat ensoleillé et survient sur les parties du corps ayant été longtemps exposées au soleil. En cas d'ingestion antécédente d'arsenic, ces lésions peuvent aussi survenir sur la paume des mains, la plante des pieds et le tronc. Dans quelques cas, elles deviennent cancéreuses, particulièrement lorsqu'elles sont situées sur les lèvres ou sur les muqueuses.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KÉRATOSES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/keratoses/