McGARRIGLE KATE (1946-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur-compositrice folk canadienne, Kate McGarrigle a séduit le public et la critique par ses harmonies vocales lumineuses et envoûtantes, le plus souvent chantées en compagnie de sa sœur Anna, et grâce aux textes évocateurs et singuliers qu'elle signait.

Catherine Frances McGarrigle naît le 6 février 1946 à Montréal. Avec sa sœur Anna (née à Montréal, le 4 décembre 1944), elle démarre dans les années 1960 une carrière de musicienne folk dans les bars de sa ville natale, s'accompagnant au piano, à la guitare, au banjo ou à l'accordéon. De 1963 à 1967, elles se produisent au sein des Mountain City Four, groupe qu'elles ont formé avec Jack Nissenson et Peter Weldon et qui interprète, en anglais et en français, de la musique traditionnelle et new folk. Dans les années 1970, les chansons que composent les deux sœurs attirent l'attention d'autres artistes ; certaines d'entre elles seront enregistrées par Linda Ronstadt et Maria Muldaur, puis par Judy Collins, Marianne Faithful, Emmylou Harris, Nana Mouskouri... Le premier de leurs albums, Kate & Anna McGarrigle (1975), demeure leur plus grand succès ; il faut également citer Entre la jeunesse et la sagesse (1981), le mélancolique Heartbeats Accelerating (1990), Dancer with Bruised Knees (1994), Matapedia (1996) et The McGarrigle Hour (1998). Elles enregistrent avec The Chieftains, Emmylou Harris, Joan Baez, Gilles Vigneault... Kate McGarrigle, mariée un temps à l'auteur-compositeur et interprète américain Loudon Wainwright III, est la mère des musiciens américano-canadiens pop et folk Rufus et Martha Wainwright. Les deux sœurs se voient décerner, en 1993, l'Ordre du Canada. Kate McGarrigle meurt le 18 janvier 2010, à Montréal.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« McGARRIGLE KATE - (1946-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kate-mcgarrigle/