Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LE ROY JULIEN DAVID (1724-1803)

L'enseignement de Le Roy

Le Roy compta parmi ses élèves personnels François-Joseph Bélanger, Léon Dufourny, Jean-Nicolas-Louis Durand et Charles Percier, mais entre 1774 et 1793 tous les élèves de l'Académie d'architecture et jusqu'à la fin de 1802 ceux de l'École spéciale d'architecture suivirent ses cours. L'influence directe de ses idées se retrouve surtout dans les écrits de son collègue Étienne-Louis Boullée, dans les cours de Durand, professeur à l'École polytechnique, et dans les cours données à la Royal Academy of Arts à Londres par Sir John Soane, qui exécuta en 1804 une traduction, restée inédite des Ruines.

— Christopher Drew ARMSTRONG

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : diplômé en architecture de l'université de Toronto, Master of Philosophy de l'université Columbia, New York

Classification

Pour citer cet article

Christopher Drew ARMSTRONG. LE ROY JULIEN DAVID (1724-1803) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • DUFOURNY LÉON (1754-1818)

    • Écrit par Christopher Drew ARMSTRONG
    • 1 287 mots

    Fils d'un marchand de tissus parisien qui fit fortune en investissant dans une forge au début de la guerre de Sept Ans, Léon Dufourny bénéficia du patrimoine familial pour se livrer à ses recherches architecturales avec une liberté quasi absolue durant toute sa vie. Il occupa une position importante...

Voir aussi