Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DUPUIT JULES (1804-1866)

  • Article mis en ligne le
  • Écrit par

Ingénieur et économiste français, Jules Dupuit fut l'un des premiers à analyser le rapport coût-efficacité des travaux publics. Né à Fossano, dans le Piémont italien, Arsène Jules Étienne Juvénal Dupuit étudie à l'École polytechnique de Paris, puis rejoint le corps des Ponts et Chaussées, dont il devient avec le temps inspecteur général. Dans le cadre de son travail, il développe un intérêt pour les problèmes économiques liés à la construction d'infrastructures publiques et à l'imposition d'une taxe pour leur utilisation. En 1844, il publie ainsi De la mesure de l'utilité des travaux publics, contribution pionnière à la théorie de l'utilité. Il montre dans cet ouvrage que le chiffrage de l'utilité des canaux construits en France vers 1820 était exagéré et propose une règle de calcul innovante encore en vigueur de nos jours. Considérant davantage l'utilité des travaux publics que leur coût pour les usagers, il souligne que le bien-être ressenti par le consommateur dépasse le prix payé – phénomène que l'économiste britannique Alfred Marshall baptisera par la suite « surplus du consommateur ».

Jules Dupuit est sans aucun doute le père de l'analyse coûts-avantages des travaux publics. Il étudie par ailleurs l'élasticité des prix, théorie qui donnera naissance, entre autres concepts, à la courbe de Laffer dans le domaine fiscal.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. DUPUIT JULES (1804-1866) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Autres références

  • DE LA MESURE DE L'UTILITÉ DES TRAVAUX PUBLICS, Jules Dupuit - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 178 mots

    En France, vers 1820, le corps des ponts et chaussées avait incité à construire de nombreux canaux. Dix ans plus tard, l'entreprise s'avéra beaucoup moins utile que prévu et financièrement désastreuse : fallait-il incriminer les règles administratives qui chiffraient l'utilité des travaux publics...

  • FOUNDATIONS OF SUPPLY-SIDE ECONOMICS, V.A. Canto, D.H. Joines et A.B. Laffer - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 154 mots
    • 1 média
    Un peu plus tard, les fiscalistes français développent des analyses similaires : en 1844, Jules Dupuit trace une courbe montrant comment les recettes fiscales commencent par augmenter avec le taux d'imposition avant d'atteindre un maximum, seuil critique au-delà duquel elles régressent jusqu'à être...
  • INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

    • Écrit par et
    • 10 809 mots
    Dans la lignée de la contribution originale de Jules Dupuit en 1844 (De la mesure de l'utilité des travaux publics), on désigne par « calcul économique » l'ensemble des méthodes qui permettent d'évaluer l'opportunité collective d'un projet public en en mesurant les avantages et les coûts....
  • MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE

    • Écrit par
    • 2 776 mots
    ...ce rapport entre l'économie mathématique et les besoins qui lui correspondent. Il s'agit d'une spécificité des ingénieurs-économistes français, depuis Jules Dupuit qui en formalisa la méthode en 1844 (De la mesure de l'utilité des travaux publics), jusqu'à Maurice Allais qui parvint, un...
  • TRANSPORTS - Transports et économie

    • Écrit par
    • 9 206 mots
    • 4 médias
    ...débouche sur l'importance et la nécessité d'évaluations économiques cas par cas. Le calcul économique public – qui a pratiquement été inventé en France par Jules Dupuit, au milieu du xixe siècle, sur l'exemple des investissements de transport –, également appelé analyse coûts-bénéfices, reste le meilleur guide...