Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BORGES JORGE LUIS (1899-1986)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Bibliographie

Œuvres de Jorge Luis Borges

Obras completas, Emecé, Buenos Aires, 1974 ; Histoire universelle de l'infamie, Histoire de l'éternité, trad. R. Caillois et R. Guille, éd. du Rocher, 1951 ; Fictions, trad. P. Verdevoye et N. Ibarra, Gallimard, 1957 ; Enquêtes, trad. P. et S. Bénichou, ibid., 1957 ; L'Auteur, trad. R. Caillois, ibid., 1964 ; Discussion, trad. C. Staub, ibid., 1966 ; L'Aleph, trad. R. Caillois et L. F. Durand, ibid., 1967 ; Evaristo Carriego, trad. F. Rosset, Seuil, 1969 ; Œuvre poétique (1925-1965), trad. N. Ibarra, Gallimard, 1970 ; Le rapport de Brodie, trad. F. M. Rosset, ibid., 1972 ; L'Or des tigres, trad. N. Ibarra, ibid., 1976 ; Le Livre des préfaces, trad. F. M. Rosset, ibid., 1980 ; Le Livre de sable, trad. F. M. Rosset, ibid., 1978 ; La Rose profonde, trad. N. Ibarra, ibid., 1983 ; Conférences, trad. F. Rosset, ibid., 1985 ; Les Conjurés, Le Chiffre, trad. C. Esteban, ibid., 1985 ; Le Livre des êtres imaginaires, trad. F. M. Rosset, ibid., 1987 ; Neuf Essais sur Dante, trad. F. M. Rosset, ibid., 1987 ; Atlas, trad. F. M. Rosset, ibid., 1988 ; Œuvres complètes I et II, J.-P. Bernès éd., Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, 1993-1999.

Entretiens

Entretiens avec Jean de Milleret, Belfond, 1967 ; Entretiens avec Georges Charbonnier, Gallimard, 1967 ; Entretiens avec Richard Burgin, ibid., 1972.

Études

J. Alazraki, La Prosa narrativa de Jorge Luis Borges, Madrid, 1968 ; Jorge Luis Borges, Madrid, 1976

A. M. Barrenechea, La Expresión de la irrealidad en la obra de Jorge Luis Borges, Mexico, 1957

« J. L. Borges », in Cahiers de l'Herne, 1964

R. Christ, The Narrow Act. Borges' Art of Illusion, New York, 1971

A. Echavarria, Lengua y literatura de Borges, Barcelone, 1983

M. Lafon, Borges, ou la Réécriture, Seuil, 1990

S. Molloy, Las Letras de Borges, Buenos Aires, 1979

J. Nuño, La Filosofía de Borges, Mexico, 1986

R. Paoli, Borges. Parcorsi di significato, Florence, 1977

E. Rodriguez Monegal, Borges par lui-même, trad. F. M. Rosset, Seuil, 1970 ; Jorge Luis Borges. Biographie littéraire, trad. Alain Delahaye, Gallimard, 1983

S. Sosnowski, Borges y la cábala : la búsqueda del verbo, Buenos Aires, 1976

J. Sturrock, Paper Tigers : the Ideal of Fictions of Jorge Luis Borges, Oxford, 1977

G. Sucre, Jorge Luis Borges, trad. Pierre de Place, Seghers, 1971

C. Wheelock, The Mythmaker : a Study of Motifs and Symbols in the Short Stories of Jorge Luis Borges, Austin, Texas, 1969.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Paris-VIII, écrivain, critique littéraire

Classification

Pour citer cet article

Saul YURKIEVICH. BORGES JORGE LUIS (1899-1986) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 20/03/2024

Média

Jorge Luis Borges - crédits : Horacio Villalobos/ Corbis/ Getty Images

Jorge Luis Borges

Autres références

  • COURS DE LITTÉRATURE ANGLAISE (J. L. Borges)

    • Écrit par
    • 1 031 mots
    • 1 média

    Au lendemain de la chute de Juan Domingo Perón, en 1955, Jorge Luis Borges, qui avait été ouvertement ostracisé par le pouvoir, est nommé directeur de la Bibliothèque nationale. Quelques mois plus tard, il obtient la chaire de littérature anglaise et nord-américaine à l'université de Buenos Aires,...

  • AMÉRIQUE LATINE - Littérature hispano-américaine

    • Écrit par , , et
    • 16 947 mots
    • 7 médias
    D'autres enfin, résolument hostiles au réalisme, objectif ou psychologique, explorent les domaines du fantastique sur la voie ouverte par Jorge Luis Borges. Néanmoins, celui-ci n'a produit aucun roman et ses « contes » inimitables, publiés dans le recueil intitulé Ficciones (1944, Fictions...
  • BÉNICHOU PAUL (1908-2001)

    • Écrit par
    • 1 920 mots
    ...l'enseignement sous Vichy en application du statut des Juifs, il trouve finalement un poste en Argentine, où il restera jusqu'en 1949. Là, il rencontre Borges, dont l'importance est pour lui comparable à celle de Mallarmé, le traduit – avec sa fille –, écrit des articles sur son œuvre. Il publie en 1948...
  • BIOY CASARES ADOLFO (1914-1999)

    • Écrit par
    • 923 mots

    Né à Buenos Aires, Adolfo Bioy Casares est un écrivain dont les rapports avec la littérature sont empreints d'une grande élégance non exempte d'érudition, d'ironie et d'humour. Jusque vers la fin des années trente, c'est pour lui une période d'apprentissage. Bioy Casares croit avec enthousiasme au...

  • EXIL LITTÉRATURES DE L'

    • Écrit par
    • 3 314 mots
    • 6 médias
    ...gauchos déplacés, des migrants russo-polonais, ou des Syro-Libanais, sans oublier les bannis d'Italie. Typique à cet égard est l'œuvre cosmopolite d'un Jorge Luis Borges déclarant qu'à l'inverse des autres Américains aux ancêtres indiens, lui et les Argentins ne descendent que du bateau. L'« argentinité...
  • Afficher les 8 références