TYNDALL JOHN (1820-1893)

Physicien irlandais, né à Leighlin Bridge (comté de Carlow) et mort à Hindhead (Surrey).

Tyndall a déjà travaillé comme ingénieur lorsqu'il part étudier, avec Bunsen, à Marburg, où il obtient son doctorat (1850). De retour en Angleterre, il fait des recherches sur la transparence des gaz et des vapeurs à la chaleur, ce qui l'occupe de 1859 à 1871. Il établit, en particulier, la valeur de l'absorption de la vapeur d'eau, qui est importante en météorologie.

En étudiant la diffusion de la lumière, il donne une explication de la couleur bleue du ciel et découvre l'effet qui porte son nom : dans un milieu opalescent, un faisceau lumineux s'élargit.

Il applique ses recherches aux problèmes des phares et étend ses expériences à la transmission des sons par l'air (sirènes).

Tyndall s'est également intéressé aux problèmes de glaciologie, en particulier à la fonte et au regel de la glace sous l'effet de la pression grâce auxquels il a expliqué le déplacement des glaciers (1871).

—  Pierre MOYEN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre MOYEN, « TYNDALL JOHN - (1820-1893) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-tyndall/