WIDEMAN JOHN EDGAR (1941- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 14 juin 1941 à Washington, D.C., John Edgar Wideman a passé son enfance à Pittsburgh, dans la communauté noire d'Homewood, dont l'une de ses aïeules, Sybela Owens, une esclave en fuite, fut une des fondatrices. Élève brillant et athlète accompli, il se distingue sans tarder comme capitaine de l'équipe de basket-ball de son école et collectionne distinctions et bourses. En 1963, la prestigieuse bourse Rhodes lui permet d'étudier pendant trois ans la littérature anglaise à Oxford. À son retour en Amérique, il rejoint le Writers' Workshop de l'Iowa où il achève A Glance away, son premier roman.

Joyce et T. S. Eliot sont alors ses grands modèles d'écriture. A Glance away (1961) entrelace les monologues intérieurs d'un ex-drogué noir et d'un professeur de littérature blanc et homosexuel. De même, Hurry Home (1969) mêle les destinées d'un Noir, l'étudiant Cecil Otis Braithwaite, et d'un Blanc, l'écrivain Charles Webb, l'un en quête d'une figure paternelle, l'autre d'un fils perdu. Après une longue odyssée en Europe, Braithwaite, plutôt que de vivre dans la contradiction entre ses racines africaines et la culture blanche, choisit de retourner à l'anonymat du ghetto.

Dans la mesure où cultures noire et blanche y dialoguaient encore, les deux premiers romans de Wideman étaient à contre-courant du « black arts movement » des années 1960. Il est également révélateur que, dans The Lynchers (1973), le héros, un temps séduit par la rhétorique révolutionnaire d'un prophète d'Apocalypse, finisse par récuser les positions extrémistes du mouvement « Black Power ». Cependant, dès la fin des années 1960, Wideman s'éloigne d'Eliot et de Joyce, découvre Jean Toomer, Richard Wright et d'autres écrivains noirs, en même temps que les récits d'esclaves du xixe siècle, et se met à la recherche d'un nouvel idiome qui ne serait plus inféodé à la culture blanche et qui saurait capter la musicalité et les rythmes du parler noir. De plus, des événements survenus dans [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André BLEIKASTEN, « WIDEMAN JOHN EDGAR (1941- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-edgar-wideman/