CRAWFORD JOAN (1908-1977)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Frank Borzage

Frank Borzage
Crédits : Hulton Getty

photographie

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich
Crédits : Hulton Getty

photographie


Joan Crawford, de son vrai nom Lucille Fay LeSueur, est née le 23 mars 1908 à San Antonio (Texas). Elle se fait d'abord remarquer durant les années du jazz comme flapper – garçonne des années 1920 –, avant d'acquérir un statut de star grâce à des rôles dans des mélodrames psychologiques.

Sous le nom de Billie Cassin, Joan Crawford se produit comme danseuse dans des boîtes de nuit, puis, à partir de 1924, dans des comédies musicales à Broadway. À partir de 1925, on la voit danser dans des films aussi populaires que Our Dancing Daughters (Les Nouvelles Vierges, 1928), Dance, Fools, Dance (La Pente, 1931) et Dancing Lady (Tourbillon de la danse, 1933). On citera, parmi ses premiers succès comme actrice dramatique, Mannequin (1938), The Women (Femmes, 1939), Susan and God (Suzanne et ses idées, 1940), Strange Cargo (Le Cargo maudit, 1940) et A Woman's Face (Il était une fois, 1941).

Frank Borzage

Frank Borzage

photographie

Le réalisateur Frank Borzage dirige Joan Crawford et Alan Curtis dans une scène de Mannequin (1938). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Son rôle dans Mildred Pierce (Le Roman de Mildred Pierce, 1945), qui lui vaut un oscar, marque un tournant décisif dans se carrière. Elle y interprète une femme émotive et ambitieuse qui devient propriétaire d'une chaîne de restaurants après avoir été serveuse. Suivent plusieurs films de très haute tenue, tels Humoresque (1947), Sudden Fear (Le Masque arraché, 1952) et The Story of Esther Costello (Le Scandale Costello, 1957). Puis d'autres rôles à succès, comme dans What Ever Happened to Baby Jane ? (Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, 1962) ou dans The Caretakers (1963).

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich

photographie

Joan Crawford (1908-1977) et Bette Davis (1908-1989) dans une scène du film de Robert Aldrich Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (1962). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Joan Crawford fut mariée à l'acteur Douglas Fairbanks, Jr. (1929-1933), à Franchot Tone (1935-1939), à Philip Terry (1942-1946) et à Alfred Steele, président de Pepsi-Cola. À la mort de ce dernier en 1959, elle devient directrice de la firme et demande à son amie Dorothy Arzner de réaliser plusieurs publicités pour la marque. En 1978, sa fille adoptive, Christina, publie le récit de son enfance difficile (et celle de son frère adoptif) sous la coupe de sa mère dans un livre intitulé Ces Chers Parents ! (Mommie Dearest, 1978), qui sera adapté au cinéma en 1981.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CRAWFORD JOAN (1908-1977)  » est également traité dans :

STARS ET VEDETTES

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 3 603 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Essai de définition »  : […] Guerre mondiale. Certes, nombre de stars continueront et même renouvelleront leur carrière (Bette Davis, Joan Crawford, Gary Cooper, Clark Gable, par exemple) et de nouvelles stars plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stars-et-vedettes/#i_91188

Pour citer l’article

« CRAWFORD JOAN - (1908-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-crawford/