TOKYO JEUX OLYMPIQUES D'ÉTÉ DE (1964)

TŌKYŌ (JEUX OLYMPIQUES DE) [1964] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 201 mots
  •  • 1 média

Sous un chaud soleil auquel la pluie vient de laisser la place, quatre-vingt-dix mille spectateurs disciplinés assistent à une cérémonie d'ouverture austère présidée par l'empereur Hirohito. Les délégations défilent – on remarque les costumes traditionnels africains colorés des Ghanéens et les tenues rose bonbon du plus mauvais goût des Allemandes –, un avion dessine dans le ciel les anneaux olymp […] Lire la suite

TŌKYŌ (JEUX OLYMPIQUES DE) [1964] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 275 mots
  •  • 1 média

Après l'Océanie en 1956, les Jeux s'ouvrent encore à un nouveau continent : l'Asie. Le 26 mai 1959, lors de sa cinquante-cinquième session de Munich, le C.I.O. désigne en effet T̄okȳo ville d'accueil des XVes jeux Olympiques d'été, au premier tour de scrutin, par trente-quatre voix, contre dix à Detroit, neuf à Vienne et cinq à Bruxelles. La plus grande métropole de la plan […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - Le cinéma et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 452 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les films officiels »  : […] La question d'un film officiel des jeux Olympiques semble évoquée pour la première fois par le C.I.O. en 1938. Cette réflexion fait bien sûr suite à la réussite du film de Leni Riefenstahl Olympia (sorti en France sous le titre Les Dieux du stade ). Grâce aux immenses moyens mis à la disposition de la réalisatrice par le III e  Reich, celle-ci propose une œuvre grandiose, d'une incontestable qual […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - Les athlètes sans couronne

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 370 mots

Le 18 octobre 1964, un dimanche pluvieux sur le Japon, devait être le jour de gloire de Michel Jazy. Vice-champion olympique du 1 500 mètres en 1960 à Rome, champion d'Europe en 1962, toujours sur 1 500 mètres, le populaire athlète français a choisi de s'aligner dans le 5 000 mètres aux jeux Olympiques de T̄okȳo. Bien qu'il s'en défende, peut-être a-t-il pris cette option pour éviter d'affronter […] Lire la suite


Affichage 

Bob Hayes

photographie : Bob Hayes

photographie

Le 15 octobre 1964, sur la piste en cendrée de Tokyo, l'athlète américain Bob Hayes (702, au premier plan) devient champion olympique du 100 mètres en 10 secondes Il devance tous ses concurrents de plus de 2 mètres 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Christine Caron

photographie : Christine Caron

photographie

La juvénile Christine Caron, médaillée d'argent du 100 mètres dos aux jeux Olympiques de Tōkyō en 1964 La France des années 1960 tomba sous son charme 

Crédits : AFP

Afficher

Jeux Olympiques de Tokyo

photographie : Jeux Olympiques de Tokyo

photographie

Portée par un étudiant, la flamme olympique arrive au stade de Tokyo lors de l'ouverture des jeux Olympiques de 1964 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pierre Jonquères d'Oriola

photographie : Pierre Jonquères d'Oriola

photographie

Le cavalier français Pierre Jonquères d'Oriola remporte ici le titre olympique individuel de saut d'obstacles en 1964 Il avait déjà conquis la médaille d'or en 1952 

Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Yoshinori Sakai

photographie : Yoshinori Sakai

photographie

Voici le temps fort de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Tōkyō, le 10 octobre 1964 Yoshinori Sakai, un étudiant né à Hiroshima le jour même où la bombe atomique ravagea la ville, pénètre dans le stade olympique avec la torche Dans quelques instants, il embrasera la vasque... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bob Hayes

Bob Hayes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Christine Caron

Christine Caron
Crédits : AFP

photographie

Jeux Olympiques de Tokyo

Jeux Olympiques de Tokyo
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pierre Jonquères d'Oriola

Pierre Jonquères d'Oriola
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Yoshinori Sakai

Yoshinori Sakai
Crédits : Hulton Getty

photographie