HAIGNERÉ JEAN-PIERRE (1948- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quatrième Français à être allé dans l'espace, après Jean-Loup Chrétien, Patrick Baudry et Michel Tognini, Jean-Pierre Haigneré naît à Paris le 19 mai 1948. Il entre en 1969 à l'École de l'air de Salon-de-Provence, où il obtient un diplôme d'ingénieur en 1971. Breveté pilote de chasse à Tours en 1973, il occupe jusqu'en 1983 divers postes dans l'armée de l'air française et à la Délégation générale pour l'armement (D.G.A.). Il est commandant d'escadrille à la 13e escadre de chasse de Colmar, où il vole sur Mirage 5 et sur Mirage III E. Il suit la formation de pilote d'essai à l'Empire Test Pilots School de Boscombe Down, en Grande-Bretagne, dont il sort diplômé en 1981 ; il reçoit alors les trophées Hawker Hunter et Patuxent Shield. De retour en France, il est responsable de la mise au point du Mirage 2000 N au Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge, où il est promu chef pilote d'essai en 1983.

En septembre 1985, Jean-Pierre Haigneré est sélectionné comme astronaute par le Centre national d'études spatiales (C.N.E.S.). Du 1er septembre 1986 à 1989, il supervise la division vols habités au sein de la direction Hermès et vols habités du C.N.E.S., participant à ce titre aux études préliminaires de l'avion spatial Hermès. Il développe et met au point le programme de la Caravelle Zéro g du C.N.E.S., utilisée pour les vols paraboliques recréant l'impesanteur ; il devient le responsable technique et opérationnel de ce programme.

En décembre 1990, il est désigné comme cosmonaute de réserve de Michel Tognini pour la mission franco-russe Antarès, et il part s'entraîner à la Cité des étoiles, près de Moscou. Le 1er juillet 1993, il décolle de Baïkonour à bord du vaisseau Soyouz TM-17, en compagnie de Vasili Vasilievitch Tsibliev et d'Alexandre Alexandrovitch Serebrov, pour atteindre le 3 juillet la station Mir ; Jean-Pierre Haigneré va se livrer à des expériences scientifiques et médicales dans le cadre de la mission franco-russe A [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification

Les derniers événements

France. Poursuite du conflit des chercheurs et des intermittents du spectacle. 9-27 février 2004

, des cinéastes, des personnalités de gauche et de nombreux chercheurs, qui manifestent depuis janvier contre la politique budgétaire du gouvernement concernant leur secteur. Le 19, le club « Dialogue et initiative » fondé et animé notamment par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin défend, dans un […] Lire la suite

France. Constitution du nouveau gouvernement Raffarin. 17 juin 2002

Reconduit au poste de Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin annonce la composition de son second gouvernement, qui comprend 12 nouveaux membres, soit 39 au total. Renaud Donnedieu de Vabres, ministre délégué aux Affaires européennes, présente sa démission. La Cour de cassation avait rejeté, le 12 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « HAIGNERÉ JEAN-PIERRE (1948- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-haignere/