ARON JEAN-PAUL (1925-1988)

Né avec une vocation « littéraire » dans une famille de médecins et de biologistes, Jean-Paul Aron ne réagit pas à la manière de Flaubert – que pourtant il admirait beaucoup.

Au contraire, après avoir réussi à l'agrégation de philosophie en 1953, il songe immédiatement à une thèse sur la naissance de la biologie en France, à l'orée du xixe siècle. Pour s'y préparer, il reprend des études de sciences naturelles et obtient, en 1957, sa licence ès sciences. S'il ne mène pas à bien la thèse projetée, il ne se désintéresse pas de la biologie et publie une édition de la Philosophie zoologique de Lamarck (1968) et des Essais d'épistémologie biologique (1969).

Ses premières recherches d'historien de la biologie ont éveillé chez Jean-Paul Aron un intérêt pour le xixe siècle et pour la contradiction qui le mine : héroïsme des conquêtes bourgeoises, dérisoire comédie d'une introuvable dignité que la bourgeoisie souhaiterait à la mesure de ses triomphes et de son pouvoir. Le xixe siècle est sans doute le fil conducteur qui permet de rétablir l'unité d'une œuvre diverse et de comprendre la conversion de Jean-Paul Aron, philosophe et épistémologue, à la pratique de l'histoire sociale et culturelle.

Du C.N.R.S., où il avait été détaché en 1955 sur la recommandation de Gaston Bachelard, il passe en 1960 à l'École des hautes études en sciences sociales. Il sera élu directeur d'études dans cet établissement en 1977.

Après un Essai sur la sensibilité alimentaire à Paris au XIXe siècle (1967) et, en collaboration avec Emmanuel Le Roy Ladurie, une Anthropologie du conscrit français (1972), Jean-Paul Aron publie, en 1973, Le Mangeur du XIXe siècle, le premier ouvrage où il trouve vraiment sa manière et son originalité. Sur des sujets voisins, à quelques années d'intervalle, le contraste des titres entre l'Essai sur la sensibili [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé, docteur ès lettres, professeur des Universités, professeur à l'université de Neuchâtel

Classification

Pour citer l’article

Jean BORIE, « ARON JEAN-PAUL - (1925-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-aron/