DEHAENE JEAN-LUC (1940-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique belge, Premier ministre du royaume de 1992 à 1999.

Jean-Luc Joseph Marie Dehaene naît le 7 août 1940 à Montpellier, dans une famille néerlandophone qui a fui son pays devant l’invasion allemande. La famille rentre par la suite en Belgique, où Dehaene étudie l’économie à l’Université catholique de Louvain et obtient un diplôme de droit (1963) de l’université de Namur. Il rejoint le Parti social-chrétien flamand (Christelijke Volkspartij, C.V.P., qui deviendra, en 2001, le Christen-Democratisch en Vlaams, C.D.&V.) et occupe plusieurs postes dans les gouvernements des années 1970 et 1980, dont ceux de vice-Premier ministre et de ministre des Communications (1988-1992).

À l’issue des élections législatives de novembre 1991, il remplace Wilfried Martens au poste de Premier ministre en mars 1992. Jean-Luc Dehaene parvient à maintenir une coalition regroupant les quatre principales formations politiques belges, socialistes et sociaux-chrétiens francophones et néerlandophones, et effectue en 1993 une série de réformes constitutionnelles qui changent un pays profondément divisé en un État fédéral accordant plus d’autonomie aux régions. La fédéralisation était pour lui la seule façon de faire cohabiter sereinement Wallons et Flamands.

En février 1995, il convoque des élections anticipées afin d'obtenir, par un Parlement renouvelé, le vote du budget de rigueur nécessaire au respect des critères de convergence définis par l'Union européenne en vue d’établir la monnaie unique. Son second mandat est marqué principalement par l’affaire Dutroux, qui donne lieu à une « marche blanche » dans Bruxelles, en octobre 1996, à l’appel des familles d’enfants victimes de pédophiles. Il parvient à faire retomber la colère des Belges en engageant une réforme de la justice et de la police. Trois ans plus tard, il est confronté au scandale de la contamination par la dioxine d’animaux d’élevage, qui éclate en mai 1999. Jean-Luc Dehaene démissionne le 1 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Les derniers événements

20 avril - 7 mai 2010 • BelgiqueDémission du gouvernement d'Yves Leterme.

Le 20, Jean-Luc Dehaene, ancien Premier ministre chrétien-démocrate flamand, annonce qu'il renonce à la charge de commissaire aux affaires institutionnelles que lui avait confiée le roi Albert II en novembre 2009, et qu'il la transmet au Premier ministre Yves Leterme. Cette décision fait suite [...] Lire la suite

28 février 2002 • Union européenneDébut des travaux de la Convention sur l'avenir de l'Europe.

projet de Constitution européenne. Composée de 105 membres, la Convention est présidée par l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing. Les vice-présidents en sont l'Italien Giuliano Amato et le Belge Jean-Luc Dehaene, tous deux anciens chefs de gouvernement.  [...] Lire la suite

1er-23 juin 1999 • BelgiqueDéfaite de la coalition gouvernementale aux élections législatives.

sièges (+ 3). Le 14, le social-chrétien flamand Jean-Luc Dehaene, Premier ministre depuis 1992, annonce sa démission et son prochain retrait de la vie politique. Le 23, le roi Albert II charge Guy Verhofstadt, président du Parti libéral démocrate flamand, de former le nouveau gouvernement.  [...] Lire la suite

23-28 avril 1998 • BelgiqueÉvasion de Marc Dutroux.

, le Premier ministre, Jean-Luc Dehaene, annonce la démission du chef de la gendarmerie et confirme son intention de faire aboutir les « réformes fondamentales de la justice et de la police » avant la fin de la législature.  [...] Lire la suite

16-18 juillet 1997 • France - BelgiqueVisite du président Jacques Chirac à Bruxelles.

1996 contre le P.-D.G. du groupe aéronautique, Serge Dassault, par la justice belge, avait été levé en juin 1997. Le président français et le Premier ministre belge, Jean-Luc Dehaene, ne parviennent pas, en revanche, à trouver de position commune au sujet du maintien par Paris des contrôles à [...] Lire la suite

27 février 1997 • Belgique - FranceFermeture annoncée de l'usine Renault de Vilvorde.

de réduire la surcapacité de production de la firme, qui doit annoncer des pertes pour 1996. Le Premier ministre Jean-Luc Dehaene, dont Vilvorde est la circonscription électorale, dénonce « une décision stratégique unilatérale au sein d'une entreprise multinationale qui ne tient nullement compte [...] Lire la suite

14-20 octobre 1996 • BelgiqueVives réactions au dessaisissement du juge chargé de l'enquête sur le réseau de pédophilie.

depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le Premier ministre Jean-Luc Dehaene déclare que la justice mènera sa tâche à son terme et que ceux qui ont entravé son cours seront sanctionnés. Il annonce son intention d'engager une révision de la Constitution en vue de supprimer la prise en compte du critère de l'appartenance politique dans le mode de désignation des magistrats.  [...] Lire la suite

16-21 novembre 1995 • FranceCrise franco-européenne au sujet des essais nucléaires et quatrième tir dans le Pacifique.

ministre belge, Jean-Luc Dehaene, qui devaient avoir lieu au cours du mois. Le 19, le Premier ministre, Alain Juppé, annonce le report d'une rencontre avec son homologue finlandais. Paris entend ainsi sanctionner le manque de « solidarité » de ses partenaires européens au moment où les Quinze cherchent à [...] Lire la suite

21-28 mai 1995 • BelgiqueReconduction de la coalition sortante à l'issue des élections législatives.

Le 21, les premières élections législatives depuis l'adoption de la Constitution fédérale, en 1993, sont marquées par la reconduction de la majorité sortante formée par la coalition des sociaux-chrétiens et des socialistes. Le Premier ministre social-chrétien flamand Jean-Luc Dehaene avait [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« DEHAENE JEAN-LUC - (1940-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-luc-dehaene/