JEAN GUALBERT saint (995 env.-1073)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le récit de la vie de Jean Gualbert a été surchargé de tant de légendes qu'il est difficile de fixer une chronologie. Jean serait né à Florence à la fin du xe siècle. L'épisode qui aurait provoqué son entrée au monastère est célèbre. Jeune homme, il rencontre l'assassin d'un de ses parents en situation d'infériorité : cédant à ses supplications, il lui laisse la vie. Entré dans une église, il voit la tête d'un Christ en croix se pencher vers lui pour le remercier. Aussitôt, contre la volonté de son père, il devient moine à l'abbaye de San Miniato près de Florence. Quand il apprend que son abbé a acheté sa charge à l'évêque, il dénonce publiquement cet acte de simonie et s'en va. Après avoir visité plusieurs monastères, il se fixe à Vallombreuse auprès de deux ermites.

Des moines de San Miniato et des laïques vinrent se joindre à eux. Sans accéder jamais à la cléricature, Jean Gualbert prit la direction de la communauté, d'abord comme prévôt, puis comme abbé. Il voulut suivre à la lettre la règle de saint Benoît, tout en s'inspirant des anciens Pères, notamment de saint Basile. Il insista sur la charité et la vie commune, créa pour son ordre un gouvernement centralisé qui rappelle Cluny et annonce Cîteaux. En 1051, il rencontra Léon IX et soutint efficacement par la parole la lutte contre la simonie menée par les papes ses contemporains. Il mourut à Passignano.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  JEAN GUALBERT saint (995 env.-1073)  » est également traité dans :

BÉNÉDICTINS

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 5 517 mots

Dans le chapitre « De nouveaux ordres monastiques »  : […] Aux xi e et xii e  siècles surgirent de nouvelles institutions monastiques, caractérisées par la recherche d'une vie plus simple et plus austère que celle menée par les moines des grandes abbayes d'observance traditionnelle. Elles subirent à leur origine l'attrait de l'érémitisme au point qu'on a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benedictins/#i_13433

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « JEAN GUALBERT saint (995 env.-1073) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gualbert/