ERRARD DE BAR-LE-DUC JEAN (1554-1610)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur du premier traité français consacré à la fortification bastionnée, La Fortification réduicte en art et démontrée, publié en 1600, cet ingénieur militaire travailla aux fortifications du Nord ; Jean Errard de Bar-le-Duc modifia celles de Doullens, Montreuil, Sedan et construisit les citadelles d'Amiens et de Verdun. Errard est surtout connu pour son œuvre de théoricien : faire défendre la place par l'infanterie et ménager l'artillerie dont les tirs étaient encore peu efficaces de face. Le principal inconvénient de ce système défensif est d'avoir des bastions dont le plan à angles trop aigus ne présente pas toutes les garanties de sécurité pour les assiégés. En revanche, les bastions, très développés, suffisamment éloignés les uns des autres pour la ligne de défense sont, comme pour les courtines, relativement élevés (20 m environ) et donc difficiles à escalader. Des chemins couverts assuraient la défense des glacis ; des demi-lunes devaient protéger les portes courtines. Ces principes allaient être perfectionnés par les ingénieurs hollandais et par Jean Sarrazin qui fortifia le château de Montrond à Saint-Amand pour les princes de Condé.

—  Catherine BRISAC

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en histoire de l'art, documentaliste chargée du vitrail à la sous-direction des Monuments historiques, conservateur adjoint du musée des Plans-reliefs

Classification

Pour citer l’article

Catherine BRISAC, « ERRARD DE BAR-LE-DUC JEAN - (1554-1610) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-errard-de-bar-le-duc/