Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PECKER JEAN-CLAUDE (1923-2020)

Défenseur de l’astronomie internationale

Jean-Claude Pecker exerce de hautes responsabilités dont celle, particulièrement remarquée, au sein de l’Union astronomique internationale (International Astronomical Union, IAU), association non gouvernementale regroupant les astronomes du monde entier et dont l’objectif est de promouvoir leurs recherches. Il en est le secrétaire général assistant de 1961 à 1964, puis le secrétaire général jusqu’en 1967. Il y côtoie de grands noms de l’astrophysique mondiale : Fred Hoyle, Kees de Jager, Marcel Minnaert, Jan Oort, Bengt Strömgren. Il propose de créer une école pour jeunes astronomes, soutenue par l’UNESCO sous son impulsion et devenue depuis l’International School for Young Astronomers(ISYA).

De 1973 à 1976, Jean-Claude Pecker préside la Société astronomique de France et, de 1974 à 1978, le comité Sciences de la Commission nationale française de l'UNESCO. Élu à l’Académie des sciences en 1977, il assure la présidence du comité interministériel de la recherche scientifique et technique de 1985 à 1987. Il reçoit nombre de distinctions dont la médaille d’argent du CNRS (1956), le prix Jean Perrin (1974) de la Société française de physique et le prix Lodén (1997) de la Société astronomique d’Uppsala (Suède).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, chercheur, International Space Science Institute, Berne, Suisse
  • : professeur émérite de l'université Paris-VII-Denis-Diderot, membre de l'Académie des sciences

Classification

Pour citer cet article

Roger-Maurice BONNET et Pierre LÉNA. PECKER JEAN-CLAUDE (1923-2020) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Jean-Claude Pecker - crédits : John Foley/ Opale / Bridgeman Images

Jean-Claude Pecker

Autres références

  • SCHATZMAN EVRY (1920-2010)

    • Écrit par Jean AUDOUZE
    • 1 046 mots
    • 1 média
    ...l'invitation de Bengt Strömgren, à l'université de Copenhague, à l'ombre du laboratoire de Niels Bohr. C'est à cette époque qu'il commence avec Jean-Claude Pecker une longue collaboration qui débouchera notamment sur la publication, en 1959, d'un ouvrage fondamental, L'Astrophysique générale...

Voir aussi