NINI JEAN-BAPTISTE (1717-1786)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'arrivée à Paris

En 1757, Nini est établi à Paris, rue du faubourg Saint-Honoré. C'est probablement dans un salon parisien qu'il rencontre Jacques-Donatien Le Ray de Chaumont, intendant de l'hôtel royal des Invalides, grand maître honoraire des Eaux et Forêts de France. Acquéreur, en 1750, du château de Chaumont-sur-Loire, ce dernier avait résolu de faire fructifier les terres du domaine et d'y établir une manufacture de poteries et de verreries. Il en confie la direction à Nini en 1772. Un contrat commercial stipule que les gains et les pertes seront partagés entre les deux parties. Il y est spécifié que le sieur Nini dirigera la fabrication des ouvrages de cristal, ainsi que les tuileries où il fera faire « des pièces de parquet de terre, des carreaux, des briques, des tuiles et même des vases de jardins et des bâtiments. Il y exercera aussy (sic) son art de faire des médaillons de terre cuite ». Avant d'arriver à Chaumont, Nini aurait séjourné à La Charité-sur-Loire où, en 1766, avec l'appui de Trudaine, la manufacture de métallurgie fondée en 1756 par Michel Alcock, mécanicien anglais, était devenue Manufacture royale. Il y aurait rencontré Fontaine, médailleur important de l'époque, et y aurait réalisé en bronze la grande médaille de Michel Foucault, gendre de Le Ray, conservée à la Bibliothèque nationale de France.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Cécile FOREST, Barbara SIBILLE-PUCCINI, « NINI JEAN-BAPTISTE - (1717-1786) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-nini/