STARKER JÁNOS (1924-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Violoncelliste et pédagogue américain d'origine hongroise. János Starker, né à Budapest le 5 juillet 1924, aborde la musique dès l'âge de six ans, jetant son dévolu sur le violoncelle : en 1930, il entre dans la classe d'Adolf Schiffer, qui a succédé à David Popper à l'Académie Franz-Liszt de la capitale hongroise. Il étudie la composition avec Zoltán Kodály et côtoie Béla Bartók ainsi qu'Ernö Dohnányi. Il aborde la musique de chambre avec Leó Weiner mais aussi avec Imre Waldbauer – un des fondateurs du Quatuor hongrois (Quatuor Waldbauer-Kerpely) – et Dezsö Rados, deux violonistes considérés à l'époque comme « scientifiques », c'est-à-dire férus tout autant de neurologie, d'anatomie et de biologie que de musique. Ces professeurs auront une influence profonde et durable sur les conceptions de l'instrumentiste et du pédagogue.

János Starker est durant deux ans violoncelle solo à la fois à l'Orchestre de l'Opéra et à l'Orchestre philharmonique de Budapest (1945-1946). En 1946 cependant, il quitte la Hongrie et se fixe à Paris, où il réalise le premier enregistrement mondial de la Sonate, opus 8, pour violoncelle seul de Kodály, qui obtient le grand prix du disque et attire l'attention sur lui. Il s'établit aux États-Unis en 1948 et devient le violoncelle solo de l'Orchestre symphonique de Dallas que dirige alors Antal Dorati (1948-1949). De 1949 à 1953, il est chef de pupitre et soliste de l'Orchestre du Metropolitan Opera de New York, sous la baguette de Fritz Reiner. Il entretient avec ce grand chef une relation quasi filiale et il le suit quand il prend les rênes de l'Orchestre symphonique de Chicago (1953-1958). En 1954, il adopte la nationalité américaine.

En 1958, Starker décide de renoncer à la sécurité des fonctions orchestrales pour se consacrer à une carrière de soliste et d'enseignant. Il devient professeur de violoncelle à l'Indiana University School of Music, à Bloomington (Indiana [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « STARKER JÁNOS - (1924-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/janos-starker/