HERBRAND JACQUES (1908-1931)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Logicien et mathématicien français né à Paris et mort à Saint-Christophe-en-Oisans dans un accident de montagne. La brève carrière de Jacques Herbrand est marquée par sa démonstration, essentiellement correcte, d'un théorème central du calcul des prédicats du premier ordre, qui a des rapports étroits avec le théorème de complétude et les travaux de Gentzen, ainsi que par d'intéressantes contributions à la théorie de la démonstration et à la théorie du corps de classe.

—  Gabriel SABBAGH

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur de mathématiques à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  HERBRAND JACQUES (1908-1931)  » est également traité dans :

DÉMONSTRATION THÉORIE DE LA

  • Écrit par 
  • Jean-Yves GIRARD
  •  • 6 260 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Système LK »  : […] Dans ce qui suit, L est un langage du premier ordre arbitraire. Un séquent est une expression formelle Γ ⊢Δ, où Γ et Δ sont des suites finies d'énoncés de L . L'interprétation intuitive de A 1 , ..., A ⊢ B 1 , ..., B m , c'est que la conjonction des A i implique la disjonction des B j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-demonstration/#i_37482

GÖDEL KURT (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 2 293 mots

Dans le chapitre « L'œuvre »  : […] Les travaux de Gödel ont été exposés et situés dans leur contexte mathématique et épistémologique (cf. logique mathématique , hilbert , fondements des mathématiques et problèmes de hilbert ). Aussi nous contenterons-nous ici d'un bref aperçu. Le premier grand résultat est celui de la complétud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-godel/#i_37482

RÉCURSIVITÉ, logique mathématique

  • Écrit par 
  • Kenneth Mc ALOON, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Jean-Pierre RESSAYRE
  •  • 9 371 mots

Dans le chapitre « Définition informatique »  : […] Nous donnerons cette définition de façon informelle, bien qu'elle puisse être présentée de façon rigoureuse dans le cadre de la théorie des automates. On dispose de « boîtes » (ou registres de mémoire) dans lesquelles on peut enregistrer des nombres entiers naturels. Si n est le numéro d'une boîte, on désigne par < n > le nombre qu'elle contient. On di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recursivite-logique-mathematique/#i_37482

Pour citer l’article

Gabriel SABBAGH, « HERBRAND JACQUES - (1908-1931) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-herbrand/