CARDIFF JACK (1914-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef opérateur et cinéaste britannique, Jack Cardiff fut apprécié dans le monde entier pour son travail sur la photographie, sa science des jeux d'ombre et de lumière ainsi que son utilisation somptueuse de la couleur dans des films tels que Black Narcissus (1947, Le Narcisse noir), couronné par un oscar, et The Red Shoes (1948, Les Chaussons rouges), tous deux réalisés en collaboration par Michael Powell et Emeric Pressburger. Il reçut également une nomination aux oscars pour sa participation aux films War and Peace (1956, Guerre et Paix) de King Vidor et Fanny (1961, Fanny) de Joshua Logan.

Né le 18 septembre 1914 dans la ville portuaire de Great Yarmouth, dans le Norfolk, Jack Cardiff débute comme cadreur et directeur de la photo sur les premiers films en Technicolor, notamment Wings of the Morning (1937, La Baie du destin) de Harold Schuster et A Matter of Life and Death (1946, paru sous le titre Stairway to Heaven aux États-Unis et sous celui de Une question de vie ou de mort en France) coréalisé par Michael Powell et Emeric Pressburger. Il tourne plus de cinquante autres films, au parmi lesquels Under Capricorn (1949, Les Amants du Capricorne) d'Alfred Hitchcock, Pandora (1951) d'Albert Lewin, The African Queen (1952) de John Huston, The Barefoot Contessa (1954, La Comtesse aux pieds nus) de Joseph L. Mankiewicz, The Prince and the Showgirl (1957, Le Prince et la danseuse) de Laurence Olivier, The Vikings (1958, Les Vikings) de Richard Fleischer, Death on the Nile (1978, Mort sur le Nil) de John Guillermin et Conan the Destroyer (1984, Conan le destructeur) de Richard Fleischer, ainsi que le minifeuilleton télévisé The Far Pavilions (1984, « Pavillons lointains »). Jack Cardiff rencontre un succès moindre lorsqu'il passe à la réalisation, en dépit d'une nomination aux oscars pour le film Sons and Lovers (1960, Amants et Fils). En 1993, l'American Society of Cinematographers lui décerne son prix international. Deux ans plus tard, l'ensemble de sa carrière est récompensé par la British Society of Cinematographers. Cardiff, élevé au rang d'officier de l'Empire britannique en 2000, reçoit l'année suivante un oscar honoraire qui vient récompenser son travail de directeur de la photographie. Il s'éteint le 22 avril 2009 à Ely, dans le comté anglais de Cambridge.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CARDIFF JACK - (1914-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-cardiff/