KRYLOV IVAN ANDREÏEVITCH (1769-1844)

Fils d'un modeste officier, Krylov débute comme petit fonctionnaire. À Saint-Pétersbourg, il se passionne pour le théâtre, écrit des comédies sur le modèle des opéras-comiques français et des pièces de Molière, édite une revue satirique, La Poste des esprits (Počta Dukhov), s'attaque aux abus du temps en prenant la défense des serfs dont la situation s'aggrave. Après 1790, la réaction politique le condamne au silence. Il se terre en province, cherche des protecteurs et ne réapparaît dans la capitale qu'en 1806. Assagi, plein d'expérience et de malice, il écrit désormais des fables (plus de deux cents dont un tiers adaptées d'Ésope, Phèdre, La Fontaine) et porte ce genre à une perfection classique. Elles sont lues aussi bien dans les salons que dans les cuisines. Écrites dans une langue populaire, savoureuse, elles abondent en dictons et proverbes créés par l'auteur et dénoncent l'hypocrisie, la suffisance, la prévarication, le parasitisme.

—  Alexandre BOURMEYSTER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Grenoble-III

Classification


Autres références

«  KRYLOV IVAN ANDREÏEVITCH (1769-1844)  » est également traité dans :

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La littérature européenne en Russie (1730-1825) »  : […] L'introduction en Russie de la culture laïque et cosmopolite de l'Europe des Lumières est l'un des objectifs des réformes de Pierre le Grand. Le développement de l'imprimerie, freiné au xvii e  siècle par les autorités religieuses qui en détiennent le monopole, s'accélère sous la direction de l'État et contribue, par la désacralisation du livre, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_1083

Pour citer l’article

Alexandre BOURMEYSTER, « KRYLOV IVAN ANDREÏEVITCH - (1769-1844) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-andreievitch-krylov/