Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CALVINO ITALO (1923-1985)

Bibliographie

Œuvres d'Italo Calvino

Romanzi, Raconti, Saggi, 5 vol., C. Milanini dir., Mondadori, Milan, 1991-1995 ; Il Sentiero dei nidi di ragno, Einaudi, Turin, 1947 (trad. R. Stragliati, Le Sentier des nids d'araignées, Julliard, Paris, 1978) ; Il Viconte dimezzato, Turin, 1952 (trad. J. Bertrand, Le Vicomte pourfendu, Albin Michel, Paris, 1955) ; Il Barone rampante, Turin, 1957 (ibid., Le Baron perché, Seuil, Paris, 1960) ; I Racconti, Turin, 1958 (trad. M. Javion, Aventures, ibid., Paris, 1964) ; Il Cavaliere inesistente, Turin, 1959 (Le Chevalier inexistant, ibid., 1962) ; La Giornata di uno scrutatore, Turin, 1963 (trad. G. Genot, La Journée d'un scrutateur, ibid., Paris, 1966) ; Le Cosmicomiche, Turin, 1965 (trad. J. Thibaudeau, Cosmicomics, ibid., Paris, 1968) ; Ti con zero, Turin, 1967 (Temps zéro, ibid., 1970) ; Il Castello dei destini incrociati, Milan, 1969 (trad. I. Calvino et J. Thibaudeau, Le Château des destins croisés, ibid., 1976) ; Le Città invisibili, Turin, 1972 (trad. J. Thibaudeau, Les Villes invisibles, ibid., 1974) ; Se una notte d'inverno un viaggiatore, Turin, 1979 (trad. D. Sallenave et F. Wahl, 1981) ; Palomar, Turin, 1983 (trad. J.-P. Manganaro, Seuil, 1985) ; Collezione di sablia, Turin, 1984 (Collection de sable, trad. J.-P. Manganaro, ibid., 1986) ; Lezioni americane, Garzanti, Milan, 1988 (Leçons américaines, trad. Y. Hersant, Gallimard, 1989) ; I Libri degli altri, Turin, 1991 ; Ermite à Paris, pages autobiographiques, trad. de l'italien par J.-P. Manganaro et D. Dubroca, Seuil, Paris, 2001 ; Défis aux labyrinthes, textes et lectures critiques, 2 t., trad. de l'italien par J.-P. Manganaro, Y. Hersant, M. Orcel et al., ibid., 2003 ; Romans, nouvelles et autres récits, 2 t., trad. de l'italien par É. Deschamps-Pria, J.-P. Manganaro, R. Stragliati et al., ibid., 2006.

Études

F. Bernardini, I Segni Nuovi di Italo Calvino, Rome, 1977

C. Benussi, Introduzione a Calvino, Laterza, Bari, 1989

C. Calligaris, I. Calvino, Milan, 1973

J.-P. Manganaro, Italo Calvino, romancier et conteur, Seuil, Paris, 2000

C. Milanini, L’Utopia discontinua, Garzanti, Milan, 1990

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • SI PAR UNE NUIT D'HIVER UN VOYAGEUR, Italo Calvino - Fiche de lecture

    • Écrit par Gérard LEGRAND
    • 1 117 mots

    Dans un récit vertigineux qui termine Temps zéro (1967) l'écrivain italien Italo Calvino (1923-1985) assimile « une série de plans » du château d'If où se morfond Edmond Dantès, le héros du Comte de Monte-Cristo, avec « les pages d'un manuscrit sur le secrétaire d'un romancier...

  • ITALIE - Langue et littérature

    • Écrit par Dominique FERNANDEZ, Angélique LEVI, Davide LUGLIO, Jean-Paul MANGANARO
    • 28 414 mots
    • 20 médias
    Italo Calvino (1923-1985) publie en 1947 son premier roman, Il sentiero dei nidi di ragno, suivi, peu après, par les nouvelles réunies dans Ultimo viene il corvo (1949). Ces récits, consacrés à la période de la guerre et à l’expérience de la résistance et dont la composante idéologique est explicite,...
  • NÉO-RÉALISME ITALIEN

    • Écrit par Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
    • 3 170 mots
    • 4 médias
    ...(1947) d'A. Moravia. Une tendance à la fragmentation chronologique et linéaire des faits s'affirme. Dans Le Sentier des nids d'araignée (1947), Calvino choisit pour personnages les marginaux, les exclus de l'histoire. Entre eux et le lecteur la distance est trop grande ; aussi l'auteur confie-t-il...

Voir aussi