ISABELLE II (1830-1904) reine d'Espagne (1833-1868)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Reine d'Espagne (1833-1868), née le 10 octobre 1830 à Madrid, morte le 9 avril 1904 à Paris.

Fille aînée de Ferdinand VII et de sa quatrième femme Marie-Christine, Isabelle est proclamée reine à la mort de son père, en 1833. Les partisans de son oncle don Carlos, écarté du trône, refusent de l'admettre comme juste héritière, et son avènement précipite le pays dans la guerre civile (première guerre carliste 1833-1840). Pendant la minorité d'Isabelle II (1833-1843), sa mère et le général Espartero, héros de la guerre civile, revêtent l'un après l'autre la dignité de régent. En 1843, Espartero est déposé par des officiers de l'armée et la majorité d'Isabelle est proclamée en juillet.

Le règne personnel d'Isabelle II (1843-1868) est rythmé par une agitation politique incessante et une série de soulèvements. Sa mère, rappelée au pouvoir dès décembre 1843, est chassée par la révolution de 1854. Le gouvernement est aux mains de généraux : au premier chef, Narváez, et, dans un registre légèrement plus libéral, O'Donnell. Mais de plus en plus, la reine fédère contre elle les forces libérales opposées à l'autoritarisme du régime. Le désordre de sa vie privée (elle vit séparée de son mari, François d'Assise de Bourbon), ses ingérences arbitraires dans les affaires publiques, autant que son incapacité à accueillir les aspirations progressistes du pays, mettent à mal la cause de la monarchie. Le coup d'État avorté de 1866 et les décès d'O'Donnell (1867) et de Narváez (1868) l'affaiblissent un peu plus. À l'automne 1868, une nouvelle révolution la contraint à l'exil.

Isabelle s'installe à Paris, où elle abdique en 1870 en faveur du fils le plus âgé qui lui reste, le futur Alphonse XII (1874-1885). Elle regagne l'Espagne pour un temps après l'accession au trône d'Alphonse, mais ne sera pas en mesure de peser dans les affaires du pays.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ISABELLE II (1830-1904) reine d'Espagne (1833-1868)  » est également traité dans :

ALPHONSE XII (1857-1885) roi d'Espagne (1874-1885)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 274 mots
  •  • 1 média

Fils de la reine Isabelle II et du roi consort Don Francisco de Asis, le futur Alphonse XII part en exil avec sa mère après la révolution de 1868. Il vit à Paris, à Vienne et à Londres, où il suit les cours de l'Académie militaire de Sandhurst. En 1870, la reine abdique en faveur de son fils âgé de onze ans. L'Espagne traverse alors une grave cris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-xii/#i_35672

CARLISME

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 1 140 mots

Dans une Espagne qui suit, à une certaine distance, l'évolution de l'Europe occidentale, plusieurs générations carlistes se succèdent. La première génération est celle qui combat pour le prétendant don Carlos (« Charles V » pour ses fidèles) ; elle fait la guerre de 1833 à 1840, avec Tomás de Zumalacárregui comme chef, avec l'infant don Sebastián, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlisme/#i_35672

CARLOS don (1788-1855)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 1 209 mots

Le cruel tableau de Goya, La Famille de Charles IV , montre, non loin de son frère Ferdinand VII et des autres membres de la famille, le futur don Carlos, le premier des deux don Carlos de l'histoire contemporaine espagnole. L'abdication de Bayonne, en 1808, appartient autant à l'histoire de France qu'à celle de l'Espagne. Napoléon obtint que Ferdi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-don-1788-1855/#i_35672

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le règne d'Isabelle II »  : […] À la mort de Ferdinand (1833), Isabelle II, qui n'avait que trois ans, fut proclamée reine et Marie-Christine régente. Cette solution fut soutenue par les libéraux et combattue par les absolutistes ; ceux-ci se rallièrent à don Carlos, frère du roi défunt, qui revendiquait la couronne. Ainsi commença la première guerre carliste. Don Carlos trouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_35672

ESPARTERO BALDOMERO (1793-1879)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 459 mots

Homme d'État et général espagnol, né le 27 octobre 1793 à Granátula (Espagne), mort le 8 janvier 1879 à Logroño (Espagne). Fils d'une famille ouvrière, Baldomero Espartero s'engage dans l'armée à quinze ans et se bat aux côtés des Espagnols dans les guerres révolutionnaires et napoléoniennes ainsi qu'aux Amériques. À la mort de Ferdinand VII, il s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldomero-espartero/#i_35672

FERDINAND VII (1784-1833) roi d'Espagne (1808 et 1814-1833)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 574 mots

Roi d'Espagne (1808 et 1814-1833), né le 14 octobre 1784 à El Escorial, près de Madrid, mort le 29 septembre 1833 à Madrid, Ferdinand est le fils de Charles IV et de Marie-Louise de Parme. En 1808, Napoléon I er , exploitant habilement l'inimitié de Ferdinand à l'égard du favori de son père, le ministre Manuel Godoy (celui-ci avait signé le trai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-vii/#i_35672

MADRID

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Paul GUINARD
  •  • 4 129 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le XIXe siècle : le Madrid « isabélin » »  : […] La guerre d'Indépendance, qui s'ouvre, sur la Puerta del Sol, par la révolte du peuple madrilène contre les troupes françaises le 2 mai 1808, marque le début d'une longue instabilité politique, qui dure pendant les trois quarts du xix e  siècle : l'Espagne, privée de son empire, se replie de nouveau sur elle-même et se déchire dans des luttes stéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madrid/#i_35672

MARIE-CHRISTINE (1806-1878) reine d'Espagne

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 635 mots
  •  • 1 média

Fille de François I er , roi des Deux-Siciles, Marie-Christine de Bourbon épouse, en 1829, le roi d'Espagne, Ferdinand VII, plusieurs fois veuf. La première partie de son histoire est liée à ses amitiés libérales, à son influence bienfaisante en ce sens sur son royal mari, Ferdinand VII, qui, grâce à elle, proclama une amnistie qui permit à de nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-christine/#i_35672

NARVÁEZ MANUEL RAMÓN MARÍA, duc de Valence (1800-1868)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 650 mots

Surnommé, pour sa brutale franchise militaire, el Espadón de Loja (le Glaive de Loja), Ramón María Narváez fait ses premières classes sous les ordres de Francisco de Espoz y Mina, un des héros militaires issus des luttes contre les troupes de Napoléon. En 1823, il combat en Catalogne contre l'expédition française des « Cent Mille Fils de Saint Lou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-ramon-maria-narvaez/#i_35672

PRIM JUAN (1814-1870)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Parmi les nombreux généraux espagnols qui ont joué un rôle prépondérant dans la politique espagnole, après la guerre d'Indépendance et surtout grâce aux guerres coloniales en Amérique et aux guerres carlistes en Espagne, Juan Prim y Prats est peut-être celui qui représente le mieux le héros militaire romantique aux yeux du peuple, un peu comme s'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-prim/#i_35672

SERRANO Y DOMÍNGUEZ FRANCISCO (1810-1885)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 832 mots

Général et homme politique espagnol, Francisco Serrano y Domínguez commence sa carrière à l'école des cadets et, au cours des guerres carlistes, passe du grade de capitaine à celui de brigadier général, souvent sous les ordres d'Espartero ou de Fernández de Córdoba. En 1839, il se retrouve député aux Cortes pour représenter le district de Málaga. O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-serrano-y-dominguez/#i_35672

Pour citer l’article

« ISABELLE II (1830-1904) - reine d'Espagne (1833-1868) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/isabelle-ii/