THULIN INGRID (1926-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec Harriet et Bibi Andersson, Liv Ullmann, Eva Dahlbeck, l'actrice Ingrid Thulin a marqué incontestablement le cinéma et les mises en scènes de théâtre d'Ingmar Bergman, tout comme le cinéaste suédois l'a profondément influencée. Pourtant, ce n'est pas à une débutante qu'il fait interpréter, en 1957, le rôle délicat de la belle-fille et confidente du vieil Isaak Borg dans Les Fraises sauvages. « Ce rôle a été écrit pour elle, dit Bergman. Ingrid Thulin est un instrument formidable. L'important était de faire jouer ce rôle par une personne solide et forte, qui était capable de l'exprimer. Dans son rayonnement, Ingrid Thulin possède quelque chose de substantiel... N'importe qui ne pouvait pas donner la réplique à une personnalité aussi impressionnante que Victor Sjöström. »

Née le 27 juillet 1926 à Sollefteå, dans le nord de la Suède, dans une famille de pêcheurs, Ingrid Thulin a étudié la danse, le théâtre à l'École royale de Stockholm, puis le mime avec le Français Étienne Decroux. Elle débute au Théâtre dramatique royal de Stockholm, entre autres dans Amorina, de J.-L. Almqvist, mis en scène par Alf Sjöberg. Dans les années 1950, elle joue et enseigne au Théâtre municipal de Malmö, dont Bergman est le directeur. On la voit dans Eurydice, de Jean Anouilh, La guerre de Troie n'aura pas lieu, de Jean Giraudoux, Deux sur la balançoire, de Willliam Gibson. En 1959, elle incarne, sous la direction de Bergman, le personnage de Rose dans une pièce de Hjalmar Bergman, Une saga.

Avant Les Fraises sauvages, elle avait participé, depuis 1948, à une quinzaine de films, parfois sous la direction de grands noms du cinéma suédois comme Gustaf Molander ou Arne Mattsson. Mais c'est Au seuil de la vie (I. Berman, 1958) qui lui vaut une renommée internationale ainsi qu'un prix d'interprétation féminine au festiva [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Joël MAGNY, « THULIN INGRID - (1926-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingrid-thulin/