IMPROVISATIONS SUR BALZAC (M. Butor)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il n'existe pas de solution de continuité entre l'œuvre poétique, la fiction et l'étude critique dans l'œuvre de Michel Butor. Sa démarche s'inspire toujours de la volonté d'inscrire son propos, d'ordre narratif ou poétique, dans un cadre précisément délimité. Une géométrie rigoureuse enserre la réalité descriptive ou psychologique dans un schéma qui peut apparaître comme une construction artificielle, mais dont on s'aperçoit qu'elle met en perspective l'objet, thème de l'essai ou du récit, et ouvre un horizon nouveau au roman comme à la réflexion critique. C'est ainsi que dans La Modification (1957), un voyage en chemin de fer de Paris à Rome, ponctué d'incessants renvois à d'autres voyages sur la même ligne que rythment les stations, illustre les étapes, articulées sur le rapport espace-temps, du changement intérieur qui s'opère dans la conscience d'un personnage pris à partie par le narrateur anonyme du récit. D'où un approfondissement psychologique, en apparence déterminé par l'évolution, la « modification » des sentiments amoureux du voyageur, mais en vérité lié au dévoilement d'un mythe éternel : l'emprise de Rome sur l'inconscient occidental.

Les trois volumes de ces Improvisations (La Différence, Paris, 1999), comme on dit d'ébauches ou d'esquisses en peinture, obéissent au même parti pris. À partir d'un cours prononcé à l'université de Genève, Michel Butor privilégie, dans sa lecture de La Comédie humaine, les études philosophiques, le rôle des femmes, l'influence de Paris dans la conception romanesque qui a présidé à l'élaboration de l'œuvre balzacienne. On retrouve dans l'éclairage de l'écrivain l'obsession liée à la formation du génie (Le Marchand et le génie) à la fascination exercée par la grande ville (Paris à vol d'archange), à l'envoûtement pervers de la séduction féminine (Scènes de la vie féminine), thèmes majeurs des principaux romans de Butor. Un postulat emprunté à Balzac lui-même, dans sa préface définitive à La Comédie humaine, sert ici de fil directeur : la Révolution a été une catastrophe irrépa [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain CLERVAL, « IMPROVISATIONS SUR BALZAC (M. Butor) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/improvisations-sur-balzac/