ORCADES ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit archipel écossais (976 km2) séparé de l'Écosse proprement dite par le détroit de Pentland. Sa situation septentrionale (il est traversé par le 59e parallèle) lui vaut un long éclairement en été, mais des nuits interminables en hiver, un climat hyperocéanique frais et humide avec de violentes rafales de vent.

Royaume-Uni : carte physique

Royaume-Uni : carte physique

carte

Carte physique du Royaume-Uni. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Constitué presque entièrement de grès dévoniens en couches sub-horizontales, l'archipel a un relief modéré (point culminant à 470 m dans l'île de Hoy), des pentes douces, des sols épais et relativement riches qui se prêtent assez bien à l'agriculture. Les exploitations sont relativement petites (moyenne de 14 ha) et en majorité en faire-valoir direct. L'avoine est la seule céréale qui supporte le climat, mais les ressources principales sont fournies par l'élevage des moutons et par celui des poules pondeuses. À ces activités s'ajoutent les fermes marines où l'on élève huîtres, saumons et homards.

En 1970, des gisements sous-marins de pétrole (Beryl, Claymore, Piper) et de gaz naturel (Frigg) ont été découverts au large des Orcades. L'économie de l'archipel en bénéficie depuis lors puisque l'île de Scapa Flow possède un important terminal pétrolier, créateur d'emplois. Le tourisme s'est développé, car l'intérêt de l'archipel est considérable (monuments préhistoriques en bon état de conservation, beauté des paysages marins, faune et flore protégées).

Une vingtaine d'îles sont habitées ; la zone d'autorité insulaire des Orcades avait 18 000 habitants en 1961, 17 000 en 1971 et 19 250 en 2001. Le chef-lieu, Kirkwall, ne comptait que 6 200 habitants environ en 2001.

—  Claude MOINDROT

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  ORCADES ÎLES  » est également traité dans :

ROYAUME-UNI - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 14 997 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'Écosse »  : […] L'Écosse forme la partie septentrionale de la Grande-Bretagne et, malgré son rattachement au royaume par l'Acte d'union de 1707, n'a pas perdu tout sentiment d'indépendance. Ce dernier tient non seulement à l'originalité de ses habitants, mais également aux caractères du milieu physique. L'Écosse est limitée au sud par des hauteurs de plus de 500 m, qui s'étendent de Galloway à Berwick, au sud des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geographie/#i_38037

Pour citer l’article

Claude MOINDROT, « ORCADES ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-orcades/