MOLUQUES ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les îles Moluques (Maluku) constituent depuis 1999 deux provinces administratives de l’Indonésie, les Moluques (47 350 km2 et 1 205 530 hab. au recensement de 2000) et les Moluques-Nord (39 960 km2 et 758 000 hab.). Elles regroupent un millier d’îles, dont les plus grandes sont celles de Halmahera, Ceram (ou Seram) et Buru. Mais les îles plus célèbres sont les toutes petites : Ternate et Tidore, îles des épices, et Amboine.

Indonésie : carte administrative

Carte : Indonésie : carte administrative

Carte administrative de l'Indonésie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Buru (2 430 m), Amboine, Ceram (3 055 m), Missul, Obi, Sula appartiennent à l'arc externe, c'est-à-dire à une guirlande anticlinale plissée au milieu du Tertiaire (Oligo-Miocène) et ce, très intensément, avec nappes de charriage : les terrains les plus anciens, terrains du socle (antérieurs au Jurassique), schistes cristallins, phyllites et amphibolites ont été charriés sur des flyschs du début du Tertiaire ; plus durs, ces terrains sont souvent mis en relief par l'érosion différentielle. Ces îles sont dépourvues de volcanisme actuel ; en revanche, les grands traits de la topographie sont liés à de puissants mouvements verticaux (failles) très récents.

Halmahera (1 508 m au Bukit Sulat) ressemble tant par sa forme que par sa tectonique (arc externe également) à Sulawesi. Mais elle est frangée à l'ouest par la « ligne volcanique de Ternate » qui rappelle l'arc interne : Tidore (1 730 m) est un volcan éteint, mais Ternate (1 715 m), parfaitement circulaire, est un volcan très actif.

Tout cet ensemble, y compris nombre d'îles coralliennes, est mal consolidé au-dessus des fosses de la mer de Banda (—7 440 m) ; les séismes sont nombreux : Amboine fut détruite en 1753 et Ternate en 1840.

Les Moluques sont très humides (du moins la plupart d'entre elles, Wetar, étant une exception). Ternate reçoit 2,20 m de pluies, Banda 2,60 m et Amboine 1,98 m. Le nombre de jours de pluie est élevé, respectivement 151, 181 et 201.

Le rythme des pluies est équatorial, avec deux maximums et deux minimums et sans vraie saison sèche : la tendance est aux pluies continues toute l'année. Amboin [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne

Classification

Autres références

«  MOLUQUES ÎLES  » est également traité dans :

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Orogène des Moluques-Célèbes »  : […] Plus à l'est, un dispositif analogue s'est développé autour du foyer de la mer de Banda. Au Paléozoïque, un étroit bassin s'y est mis en place pour se plisser au Permien, donnant un relief volcanique bordé par deux fosses. Au Trias, celles-ci se plissent en donnant des reliefs sous-marins non volcaniques, bordés à l'extérieur par de nouvelles avant-fosses où se déposent des flyschs. Au Trias, le v […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 837 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les arcs de l'Asie du Sud-Est »  : […] L'Himalaya se prolonge à l'est par l' Arakan Yoma et le Pegu Yoma birman, puis par les guirlandes insulaires et montagneuses de l'Indonésie et des Philippines ; celles-ci surplombent immédiatement de grandes fosses marines, qui atteignent − 6 000 m au sud de Sumatra, − 7 450 m au sud de Java, − 10 000 m à l'est des Philippines. Ces guirlandes sont mal consolidées, encore que les séismes soient mo […] Lire la suite

PREMIER TOUR DU MONDE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 270 mots
  •  • 2 médias

Le tour du monde de Magellan, réalisé de 1519 à 1522 , s'inscrit dans le cadre des grandes découvertes plus comme une prouesse technique que comme une réelle découverte : les contours du continent américain ont été précisés entre 1498 et 1519 et la recherche d'un isthme inter-océanique accapare déjà bien des efforts. Pendant ce temps, les Portugais foncent vers l'est pour tirer profit des clous de […] Lire la suite

HALMAHERA

  • Écrit par 
  • Jean PIWNIK
  •  • 339 mots
  •  • 1 média

La plus grande (17 780 km 2 ) des îles de l'archipel des Moluques (Indonésie). Halmahera est formée de quatre péninsules qui entourent trois grandes baies : Kau, Buli et Weda, ouvertes vers l'est. La péninsule du Nord est reliée aux autres par un isthme large de 8 kilomètres seulement. Sur son flanc ouest s'étend une autre baie, celle de Dodinga, dans laquelle sont situées les deux îles de Ternate […] Lire la suite

INDONÉSIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Muriel CHARRAS, 
  • Manuelle FRANCK
  •  • 5 807 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Des frontières nationales héritées de la période coloniale »  : […] La mer est un facteur d'unification de l'archipel indonésien comme de la partie insulaire de l'Asie du Sud-Est. Les migrations austronésiennes ont mené depuis Taïwan, par voie maritime, les populations qui occupent aujourd'hui la majeure partie de l'Asie du Sud-Est insulaire, péninsule malaise comprise, à partir de 3000 avant notre ère. Les échanges maritimes acheminant les produits de l'archipel […] Lire la suite

INDONÉSIE - Les ethnies

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 3 700 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les îles aux épices »  : […] Il convient encore d'évoquer les populations des Moluques, en particulier celles d'Ambon (Amboine sur nos cartes), qui, pour nombre d'entre elles, ont été profondément restructurées aux xvi e et xvii e  siècles, à l'époque du commerce des épices. Là, l'islam ne fut pas seul à l'œuvre, le catholicisme des Portugais, puis le calvinisme des Hollandais furent aussi de puissants facteurs de changement […] Lire la suite

INDONÉSIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 10 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Marchands des ports, cosmopolitisme »  : […] D'un type très différent et pour ainsi dire opposé, les États marchands qui se sont constitués au xvi e et au xvii e  siècle sur les rives de l'archipel sont des comptoirs tournés vers l'extérieur, presque sans arrière-pays, des villes pratiquement nouvelles, qui poussent sur des sites naguère inconnus. La vague d'urbanisation qui caractérise ces deux siècles est à rapprocher du mouvement qui, à […] Lire la suite

INDONÉSIE - L'Indonésie contemporaine

  • Écrit par 
  • Romain BERTRAND, 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD
  •  • 17 698 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « De la présidence Megawati aux « années SBY » »  : […] Malgré son surnom de « Mère du peuple » (Ibu Rakyat) et les enthousiasmes quasi messianiques qu'elle avait suscités dans les quartiers miséreux, Megawati ne mit en œuvre aucune politique sociale d'envergure. La situation économique commença néanmoins à se stabiliser à compter de l'année 2003, grâce à une relance de la consommation des classes moyennes. Mais la « krismon » (acronyme de la crise mon […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 435 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Entre radicalisation et modération »  : […] Toutefois, l'Ordre nouveau instauré par le général Suharto après 1965 a peu à peu perdu le support de certains éléments musulmans qui, après l'avoir accueilli de leurs vœux, ont pris ombrage de son ouverture à l'Ouest trop radicale. Les « bourgeoisies » islamiques regrettent l'invasion des capitaux et des produits étrangers, qui concurrencent dangereusement les investissements nationaux, et les ou […] Lire la suite

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Circumnavigation du globe »  : […] Après la mort de Magellan, seuls deux vaisseaux, la Trinidad et la Victoria , atteignent les Moluques. Un seul navire, la Victoria (85 tonneaux), rentre en Espagne, sous le commandement d'Elcano, à l'origine commandant de la Concepción et partisan de la mutinerie de San Julián. Pour avoir ramené à bon port, le 4 septembre 1522, le navire, présentant des voies d'eau mais chargé d'épices, avec à s […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DELVERT, « MOLUQUES ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-moluques/