HALMAHERA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus grande (17 780 km2) des îles de l'archipel des Moluques (Indonésie). Halmahera est formée de quatre péninsules qui entourent trois grandes baies : Kau, Buli et Weda, ouvertes vers l'est. La péninsule du Nord est reliée aux autres par un isthme large de 8 kilomètres seulement. Sur son flanc ouest s'étend une autre baie, celle de Dodinga, dans laquelle sont situées les deux îles de Ternate, centre administratif, et de Tidore ; au nord de Halmahera se trouve l'île de Morotai, et au sud celles de Batjan et d'Obi. La distance entre les deux extrémités nord et sud de la péninsule est d'environ 380 kilomètres. Les autres péninsules sont traversées dans leur axe longitudinal par des chaînes de 900 à 1 500 mètres d'altitude et affectées de plissements et de fractures très récents. Les montagnes, dont les éperons s'étendent jusqu'à la côte, sont fréquemment coupées de plaines comme celles de Weda et de Galela. L'ouest de Halmahera est jalonné d'édifices volcaniques en activité, tel le Gunung Gamkunoro qui culmine à 1 635 mètres, s'alignant dans l'axe de ceux des îles Makian, Tidore et Ternate. Des formations coralliennes sur les hauteurs de l'intérieur indiquent de fortes oscillations eustatiques. Les rivières y sont nombreuses, la plus importante étant la Kau.

Indonésie : carte physique

Indonésie : carte physique

carte

Carte physique de l'Indonésie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Si le riz est cultivé, le sagou demeure la nourriture principale. Agriculture de subsistance, chasse, pêche, huîtres perlières et culture de quelques épices sont les activités essentielles. La population est malaise, mélangée d'Alfours (Proto-Malais) et d'éléments d'origine papoue au nord. L'économie démarre lentement (mines de charbon, de cuivre, d'or), contrastant avec le prestigieux passé des îles de Ternate et Tidore, dans lesquelles les Hollandais avaient jalousement circonscrit la culture des épices (clou de girofle notamment), dont ils s'étaient ainsi assuré le monopole.

—  Jean PIWNIK

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HALMAHERA  » est également traité dans :

INDONÉSIE - Les ethnies

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 3 699 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les marginaux »  : […] Plusieurs groupes, culturellement et linguistiquement très différents, ont ceci de commun d'avoir tous vécu jusqu'au xx e  siècle dans un relatif isolement. Occupant généralement les montagnes et les bassins de l'intérieur, ils vivent de cueillette ou de cultures sèches (riz d'altitude, sagou) ; leur élevage est réduit (le buffle est souvent prése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-ethnies/#i_47521

MOLUQUES ÎLES

  • Écrit par 
  • Jean DELVERT
  •  • 559 mots
  •  • 1 média

Les îles Moluques (Maluku) constituent depuis 1999 deux provinces administratives de l’Indonésie, les Moluques (47 350 km 2 et 1 205 530 hab. au recensement de 2000) et les Moluques-Nord (39 960 km 2 et 758 000 hab.). Elles regroupent un millier d’îles, dont les plus grandes sont celles de Halmahera, Ceram (ou Seram) et Buru. Mais les îles plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-moluques/#i_47521

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « HALMAHERA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/halmahera/