LOFOTEN ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ensemble d'îles, les Lofoten dressent une barrière déchiquetée en bordure de la Norvège septentrionale, dont les sépare le Vestfjord, et se prolongent au nord par l'archipel des Vesterålen. Les principales, Austvågøya et Vestvågøya, ont pour superficie respectivement 526 kilomètres carrés et 411 kilomètres carrés. Elles sont formées de roches cristallines s'élevant jusqu'à 1 161 mètres, et leur altitude semble les avoir préservées des glaciers venus de la péninsule, au moins lors de la dernière glaciation, ce qui aurait permis la subsistance d'une certaine flore. Le climat, bien que tempéré par l'influence de la mer, est rude au-delà du cercle polaire et ne permet guère que quelques cultures de pommes de terre ; mais on élève un peu de bétail, et surtout on se trouve à proximité des grands bancs de poissons. Il s'agit essentiellement de la morue (skrei), qui vient frayer dans ces parages de janvier à avril ; de nombreux pêcheurs arrivent alors, si bien que, parfois, la population de certains ports décuple. Les principaux de ces ports sont situés sur la côte du Vestfjord : Stamsund, Kabelvåg et surtout Svolvär, sur Austvågøya. Cette pêche s'est beaucoup transformée dans la seconde partie du xxe siècle ; les barques non pontées ont été remplacées par des bateaux à moteur, de dimensions modestes d'ailleurs ; depuis l'interdiction de la senne, on pêche au filet ou à la ligne, avec des engins en Nylon. Le poisson, autrefois séché sur des claies ou sur le rocher, est maintenant traité à l'intérieur (huileries, conserveries) ou expédié après congélation. Cependant, l'introduction des gros chalutiers qui peuvent rester longtemps en mer a fait perdre aux îles Lofoten une partie de leur importance comme centres de pêche. Leur population totale est de l'ordre de 25 000 habitants au xxie siècle.

Norvège : carte physique

Norvège : carte physique

carte

Carte physique de la Norvège. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Georges CHABOT

Écrit par :

  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris

Classification


Autres références

«  LOFOTEN ÎLES  » est également traité dans :

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 718 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le relief »  : […] La Norvège est formée presque exclusivement de hautes terres  ; si l'on excepte les environs d'Oslo, l'altitude est presque toujours supérieure à 500 m, avec des sommets dépassant 2 000 m (Galdhøppigen, dans le massif de Jotunheim). Il s'agit le plus souvent de hautes croupes, assez monotones, comme le Hardangervidda. L'énorme masse montagneuse a é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/#i_34909

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Relief »  : […] La péninsule scandinave (Suède et Norvège) s'allonge du nord au sud entre le 71 e et le 55 e  degré de latitude nord et se prolonge vers le sud dans le Jutland et les îles danoises, vers l'est en Finlande et dans la presqu'île de Kola (territoire soviétique). Le relief essentiel est donné par la masse étirée des Scandes, en bordure du bouclier ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_34909

Pour citer l’article

Georges CHABOT, « LOFOTEN ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-lofoten/