IL VENTAGLIO (mise en scène L. Ronconi)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Giorgio Strehler n'aimait pas L'Éventail : « Les gens du peuple, disait-il, ne sont pas comme ça. » Luca Ronconi, qui lui a succédé à la tête du Piccolo Teatro de Milan, met en scène Il Ventaglio, de Carlo Goldoni et le monte à Paris, à l'Odéon-Théâtre de l'Europe en italien surtitré, en cette année 2007, qui marque le trois centième anniversaire de la naissance de l'écrivain et le soixantième de la fondation du Piccolo. Tout se joue dans ce léger déplacement, aimable souffle prodigué par L'Éventail.

L'Éventail crée un monde étanche à la réalité, un monde de théâtre, une machinerie bien huilée. Dans cette « pièce chorale à ciel ouvert » (Ginette Herry), tout est « à vue » : la totalité des personnages sont en scène dès le premier tableau, sans parole mais animé et bruyant des activités de chacun : autant de mansions ou de niches sont déployées sous nos yeux, en éventail. Éventail, éventaire. Il y a celui de la mercière Susanna, qui vend des bonnets et, justement des éventails, celui de l'apothicaire Timoteo avec ses fioles, il y a l'établi du savetier, plus loin les tables et tonneaux de Coronato l'hôtelier... Côté jardin, en hauteur, la demeure de Candida (Francesca Ciocchetti) et, parallèle aux loges du théâtre, le balcon d'où elle fera tomber, acte manqué, l'éventail qui est précisément le moteur de l'intrigue. L'espace est donc investi dans toutes ses dimensions, comme le son se décline en cris à la limite d'une hystérie qui reste drôle (Giannina, interprétée par la sémillante Federica Castellini), en bruits mécaniques qui, pour être irritants (martèlement, pilonnage, ricanements), ne nuisent pas à la compréhension d'une intrigue d'une virtuose simplicité ; mais aussi en paroles modulées parfois jusqu'au chant, que la langue italienne rend particulièrement sensible.

L'intrigue est à la fois simple et embrouillée. Candida a laissé choir son éventail qui se brise. Son promis, Evar [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, maître de conférences à l'université de Poitiers

Classification

Pour citer l’article

Anouchka VASAK, « IL VENTAGLIO (mise en scène L. Ronconi) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/il-ventaglio/