HYPERBOLE, rhétorique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'hyperbole est une figure de rhétorique consistant à augmenter l'effet de la représentation des choses décrites sous le signe de l'exagération. L'énergie, l'intensité d'une expression hyperbolique proviennent souvent de l'emploi de la métaphore ou de la métonymie : « avoir mangé du lion » ou « être vacciné avec une aiguille de phono » rendent les traits d'un homme courageux ou d'un bavard, à travers le transfert. La comparaison, dont l'un des termes représente l'incommensurable par rapport à l'autre, procède par hyperbole : « Cette femme était belle comme une déesse » (Fénelon, Télémaque). La comparaison filée magnifie davantage son objet dans ces vers de Clément Marot (CLXIXe épigramme) :

Incontinent que je te vis venue, Tu me semblas le cler soleil des cieulx, Qui sa lumiere a long temps retenue, Puis la faict veoir luysant et gracieux ; Mais ton depart me semble une grand nue, Qui se vient mettre au devant de mes yeulx.

—  Véronique KLAUBER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HYPERBOLE, rhétorique  » est également traité dans :

PANTAGRUEL, François Rabelais - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 487 mots

Dans le chapitre « Le rire, force vitale »  : […] Écrit dans une langue qui, par sa richesse et sa « modernité », constitue, dix-sept ans avant le texte fameux de Du Bellay, une véritable « défense et illustration de la langue française », Pantagruel ne vient pas de nulle part. Rabelais s’inspire, tout en s’en moquant, des « chroniques gargantuines », reprises populaires plus ou moins parodiques des romans de chevalerie narrant les exploits du g […] Lire la suite

Pour citer l’article

Véronique KLAUBER, « HYPERBOLE, rhétorique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyperbole-rhetorique/