HISTOIRE NATURELLE. LIVRE XXXV, Pline l'AncienFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pline lu par les artistes

À l'inverse de l'ekphrasis, dont la description du bouclier d'Achille par Homère est le grand modèle de référence, qui vise à donner à une œuvre un équivalent littéraire susceptible, autant qu'elle, d'être admiré, l'exercice de transposition en peinture des descriptions de Pline n'est pas devenu une figure de style. La Calomnie d'Apelle de Botticelli (musée des Offices, Florence), tableau savant et complexe, s'inspire pourtant directement de Pline et de Lucien. Les représentations des batailles, des dieux – Jupiter trônant ou Vénus anadyomène ont inspiré Ingres –, jusqu'aux portraits des souverains sont décrits par Pline : à partir de la Renaissance, les artistes n'eurent plus qu'à les réinventer.

C'est dans Pline que se trouve le trésor d'anecdotes reprises à satiété dans toutes les biographies d'artistes : le génie repéré dès l'enfance, l'habileté du peintre qui se traduit par une simple ligne tracée à main levée, le maître dépassé un jour par l'élève. Vasari a fait tout son profit de la lecture de Pline. La qualité suprême, la grâce (charis), mise en avant à propos d'Apelle, fut reprise à l'envi par les biographes de Raphaël. Les raisins de Zeuxis picorés par des oiseaux bien réels fondent et illustrent la théorie de la mimésis. À l'inverse, une simple ligne de couleur tracée par Apelle sur une peinture, parce qu'il voulait supplanter son rival Protogène en démontrant son habileté sans vouloir peindre un « sujet », fut, au dire de Pline, conservée pour la postérité et transportée à Rome dans les collections des empereurs sur le Palatin. Y voir l'origine antique d'un art non figuratif et même conceptuel est tentant. Comme si, dans l'histoire des arts, tout se trouvait déjà, au commencement, contenu dans le livre de Pline l'Ancien.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Adrien GOETZ, « HISTOIRE NATURELLE. LIVRE XXXV, Pline l'Ancien - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-livre-xxxv/