KADDOUR HÉDI (1945-    )

Né en 1945 à Tunis d’une mère pied-noir et d’un père tunisien, Hédi Kaddour est un écrivain français aux multiples parcours. Major de l’agrégation de lettres modernes, il a enseigné comme coopérant au Maroc avant de rejoindre l’École normale supérieure de Lyon. Il poursuit l’enseignement des lettres à la New York University en France, et les notes et croquis rassemblés dans Les Pierres qui montent (2010) permettent de suivre l’élaboration de ses cours sur Gide, Céline ou Malraux. Hédi Kaddour donne également des cours d’écriture du reportage au Centre de formation des journalistes. Il y enseigne des règles d’écriture – brièveté et pertinence – dont on trouvera de nombreux échos dans ses œuvres. Parmi ses modèles, Colette se distingue : elle donne à voir, à sentir, elle n’est jamais prévisible.

Hédi Kaddour

Hédi Kaddour

photographie

Par un jeu savant de transformations et de réinterprétations, Hédi Kaddour renoue avec les formes du roman feuilleton et du grand roman européen. 

Crédits : Ulf Andersen/ Aurimages

Afficher

Le passage au roman

Hédi Kaddour a suivi le chemin qui mène du poème au roman. Il a d’abord été publié par La Nouvelle Revue française et la revue Po&sie dont il est devenu par la suite le rédacteur en chef adjoint. On notera, parmi ses recueils, La Fin des vendanges (1989) ou Jamais une ombre simple (1994). La poésie est pour lui un « extraordinaire laboratoire du langage ».

En 1997, il entreprend d’écrire un « gros roman ». Couronné par le prix Goncourt du premier roman, Waltenberg paraît en 2005. De fait, les 711 pages de cette somme romanesque contiennent tout ce qui fait la force d’un univers, et sont porteuses d’une vision précise de l’art du roman.

« Drainage, tissage, montage », écrit le romancier. Il faut collecter l’information qu’il s’agisse de presse ou de textes de fiction, proposer différentes voix narratives, et monter, à la façon d’un cinéaste qui joue avec le temps et l’espace. Sans suivre un fil chronologique, Waltenberg présente différents personnages dont on suit le parcours entre 1914 et 1991, sur divers continents, même si l’Europe reste la scène principale. Cette construction suscite des attentes, relance la lecture e [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur agrégé de lettres modernes, membre du comité de rédaction de l'École des lettres

Classification

Pour citer l’article

Norbert CZARNY, « KADDOUR HÉDI (1945-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedi-kaddour/