HÖCH HANNA (1889-1978)

Hanna Höch est née le 1er novembre 1889 à Gotha, dans une famille aisée. Son père dirigeait la succursale d'une compagnie d'assurances. Sa mère pratiquait la peinture en amateur. À quinze ans, Hanna, qui est l'aînée de cinq enfants, quitte le lycée pour s'occuper de sa jeune sœur Marianne. Six ans plus tard, elle décide de revenir à des études. S'échappant du pesant milieu provincial de la Thuringe, elle part pour Berlin et s'inscrit à l'école des Arts appliqués de Charlottenburg. Puis, avec la guerre, elle retourne à Gotha et se met au service de la Croix-Rouge. Elle est de nouveau à Berlin en janvier 1915, et elle suit les cours d'Emil Orlik au musée des Arts décoratifs.

C'est là qu'elle lie connaissance avec Raoul Hausmann, le 28 avril 1915. De trois ans son aîné, il est alors marié à une musicienne, Elfriede Schaeffer, dont il a une fille de sept ans. Hanna Höch loue un atelier dans le quartier bourgeois de Friedenau. Elle travaille à mi-temps aux éditions Ullstein, comme dessinatrice de patrons de mode. Une liaison commence entre elle et Hausmann, difficile, avec des tensions continuelles. Raoul, qui ne se séparera de son épouse qu'en 1919, souhaite que sa maîtresse lui donne un fils. Mais les femmes d'artistes autour d'elle, vivant dans une dépendance humiliante, ne sont pas des exemples qui peuvent la séduire. D'autant que son amant est loin de lui offrir une sécurité financière. Refusant de renoncer à l'émancipation qu'elle a conquise, elle préfère choisir par deux fois d'avorter.

Malgré tout, ces années de discordes sont productives pour elle. Hausmann l'initie à la poésie, à la philosophie et à dada. Elle expérimente avec lui, dans des réalisations en commun, les techniques du collage et du photomontage. En 1919, il lui demande de collaborer à la revue qu'il fonde, Der Dada. En juillet 1920, elle participe à Berlin à la première foire internationale dada. Outre des collages, elle y expose des constructions en bois et des poupées. Mais sa présence n'est pas allée de soi.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  HÖCH HANNA (1889-1978)  » est également traité dans :

HAUSMANN RAOUL (1886-1971)

  • Écrit par 
  • Martine DANCER
  •  • 1 389 mots

Dans le chapitre « Le « dadasophe » »  : […] La sensibilité aux matières que traduit l'œuvre de l'artiste Hannah Höch, avec laquelle Hausmann aura une liaison, comme sa formation dans le domaine du graphisme, enrichissent son approche. Ensemble, Raoul Hausmann et Hannah Höch participent à des manifestions telles que la Dada Messe de 1920. Pendant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-hausmann/#i_13892

Pour citer l’article

Lionel RICHARD, « HÖCH HANNA - (1889-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanna-hoch/