HAAKON IV HAAKONSSON ou HÅKON IV HÅKONSSON (1204-1263) roi de Norvège (1217-1263)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de Norvège (1217-1263), né en 1204 près de Skarpsborg, mort le 15 décembre 1263 à Kirkwall, dans les Orcades.

Haakon IV Haakonsson, dit Haakon l'Ancien, est le fils posthume illégitime reconnu de Haakon III (1170 env.-1204, règne 1202-1204) et le petit-fils de Sverre Sigurdsson de Norvège (1145/1151 env.-1202, règne 1184-1202). Il est élevé à la cour d'Inge II Baardsson (1185-1217, règne 1205-1217 ; neveu de Sverre), et à la mort de celui-ci est proclamé roi par les partisans de Sverre, les Birkebeiner (« ceux qui ont des jambières en écorce de bouleau »). Les doutes qui planent sur sa filiation, en particulier parmi les autorités ecclésiastiques, sont dissipés après que sa mère, Inga of Varteig (morte en 1234), a subi le jugement de Dieu par le feu (1218). Les premières années de son règne sont troublées par des soulèvements de travailleurs et de propriétaires fonciers aisés de la partie orientale du pays qui s'opposent à la domination de la noblesse terrienne.

Après la répression de l'insurrection, Haakon IV doit faire face à un parent plus âgé, le comte Skuli Baardsson (1189 env.-1240), demi-frère d'Inge II Baardsson et ancien chef du gouvernement, qui cherche à faire sécession. Le roi essaie en vain de l'apaiser : Skuli se révolte ouvertement et se proclame roi, mais il est vite vaincu et tué par les forces de Haakon en 1240. En 1247, Haakon IV est couronné roi, au cours d'une cérémonie inédite en Norvège à cette époque, par le cardinal Guillaume de Sabine, légat pontifical.

Haakon IV améliore l'efficacité de l'administration royale et fait passer des lois pour réguler les relations entre l'Église et l'État et statuer sur la succession au trône. Son traité commercial avec Henri III d'Angleterre en 1217 est le premier du genre pour les deux nations. Haakon IV signe un autre traité commercial avec la ville de Lübeck, capitale de la Hanse (1250), et un traité avec la Russie définissant la frontière septentrionale entre les deux pays. L'Empire norvégien atteint son étendue maximale avec le passage de l'Islande et du Groenland sous sa domination en 1261-1262. Les deux colonies acceptent de se soumettre à l'autorité norvégienne et de payer l'impôt contre la garantie d'échanges commerciaux réguliers et le maintien de l'ordre social. En 1263, Haakon IV embarque pour les îles écossaises dans le but de protéger les possessions norvégiennes, Man et les Hébrides, d'une attaque imminente d'Alexandre III d'Écosse. Après quelques escarmouches, Haakon IV se retire aux Orcades, où il meurt.

Le règne de Haakon IV est considéré comme le début de l'âge d'or (1217-1319) de l'histoire norvégienne.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  HAAKON IV HAAKONSSON ou HÅKON IV HÅKONSSON (1204-1263) roi de Norvège (1217-1263)  » est également traité dans :

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 479 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'État libre »  : […] De ses origines, la société islandaise garda à travers le Moyen Âge un caractère très original : empreinte aristocratique prononcée, individualisme ombrageux des chefs, méfiance envers toute autorité politique, surtout celle qui viendrait de la mère patrie. Les colons, d'abord indépendants les uns des autres, se regroupèrent autour de chefs de canton, de nature surtout religieuse ( godhi ), puis f […] Lire la suite

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 729 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les débuts, jusqu'à la Réforme »  : […] Les premiers documents « écrits » remontent au iv e  siècle de notre ère : ce sont les inscriptions runiques égaillées sur tout le territoire norvégien. Simplement commémoratives ou obscurément magiques, concises jusqu'à l'énigme ou hautement élaborées, elles témoignent par leur versification évoluée de l'existence d'une poésie primitive orale de qualité, faite sans doute de proverbes, d'énigmes […] Lire la suite

Pour citer l’article

« HAAKON IV HAAKONSSON ou HÅKON IV HÅKONSSON (1204-1263) - roi de Norvège (1217-1263) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/haakon-iv-haakonsson-hakon-iv-hakonsson/