Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HORN GYULA (1932-2013)

Homme politique hongrois, Premier ministre de 1994 à 1998.

Gyula Horn est né le 5 juillet 1932 à Budapest. Il effectue des études d’économie et de finances à Rostov-sur-le-Don (U.R.S.S.), puis entre au ministère des Finances, avant d’occuper plusieurs postes de diplomate dans les pays du bloc de l’Est. En 1989, il devient ministre des Affaires étrangères de ce qui sera le dernier gouvernement communiste de Hongrie. Le 27 juin 1989, il ouvre la frontière entre son pays et l’Autriche en présence de son homologue autrichien Alois Mock. Cet acte symbolique marque la fin de la guerre froide et le début de l’effondrement du bloc communiste en Europe centrale et orientale. Peu après cet événement très médiatisé, des milliers d’Allemands de l’Est sont autorisés à emprunter ce passage ‒ première réelle brèche dans le rideau de fer ‒ pour passer à l’Ouest via la Hongrie. La chute du Mur de Berlin en novembre 1989 contribuera à instaurer la démocratie en Europe centrale et orientale. Gyula Horn reçoit en 1990 le prix Charlemagne pour son rôle dans le renforcement de l’unité européenne.

Il est le premier secrétaire du Parti socialiste hongrois (ex-communistes réformateurs) lorsque cette formation remporte les élections législatives de 1994, avec 54 p. 100 des suffrages. En tant que Premier ministre, il met en place, de 1994 à 1998, des mesures d’austérité qui auront des retombées positives pour l’économie, mais pas pour la majorité de la population. Non réélu, Gyula Horn conserve officiellement son poste de député jusqu’en 2010. Cependant, affaibli par une maladie dégénérative, il cesse de siéger en 2007. Il meurt le 19 juin 2013 à Budapest.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • HONGRIE

    • Écrit par Jean BÉRENGER, Lorant CZIGANY, Universalis, Albert GYERGYAI, Pierre KENDE, Edith LHOMEL, Marie-Claude MAUREL, Fridrun RINNER
    • 32 137 mots
    • 19 médias
    ...pouvoir suscitera à plusieurs reprises. En 1994, le Parti socialiste hongrois effectue un retour en force. S'appuyant sur une majorité sociale-démocrate, le gouvernement de Gyula Horn (1994-1998) s'emploie alors à mettre en œuvre plusieurs réformes économiques décisives, remportant, dans l'accélération des...

Voir aussi