GYÖR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au confluent de la Rába et du Danube, dans la riche plaine hongroise de Kisalföld dont elle est la ville maîtresse, Györ, chef-lieu du comitat de Györ-Moson-Sopron, comptait 129 000 habitants en 2004. Si déjà au Moyen Âge la ville est un marché très fréquenté, elle acquiert une importance très grande dans l'Empire austro-hongrois comme nœud de communications à mi-chemin entre Vienne et Budapest. Le quartier médiéval autour du château s'entoure à ce moment-là de beaux ensembles de style baroque. Györ est, après Budapest et Miskolc, le troisième centre industriel de la Hongrie. Elle est réputée pour ses usines de tracteurs et de rails. L'industrie textile est l'autre orientation de l'activité productrice. Györ est également une cité historique.

—  Gyorgy ENYEDI

Écrit par :

  • : professeur à l'Institut de géographie de l'Académie des sciences de Budapest

Classification


Autres références

«  GYÖR  » est également traité dans :

KISALFÖLD

  • Écrit par 
  • Joseph SCHULTZ
  •  • 133 mots

Constituée par l'immense cône alluvial du Danube, que ses affluents, principalement le Raba et le Marcal, ont disséqué, la Kisalföld (« petite plaine ») se trouve dans le nord-ouest de la Hongrie, entre la Dorsale hongroise, les Alpes et le Danube. Couverte d'alluvions et de lœss, bénéficiant d'un climat plus pluvieux que l'Alföld, la Kisalföld est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kisalfold/#i_49702

Pour citer l’article

Gyorgy ENYEDI, « GYÖR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyor/