GUADALAJARA, Mexique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième ville du Mexique (4,1 millions en 2005), Guadalajara est située à 1 500 mètres d'altitude, au cœur de l'un des bassins qui se succèdent d'est en ouest au pied nord de l'axe néo-volcanique, et à 600 kilomètres au nord-ouest de la ville de Mexico.

Mexique : carte administrative

Mexique : carte administrative

Carte

Carte administrative du Mexique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Capitale de l'État de Jalisco, Guadalajara occupe depuis le xvie siècle des fonctions administratives qui lui ont assuré un rôle prépondérant dans le centre du pays et dans la région pacifique, pendant l'époque coloniale et depuis l'indépendance. Fondée en 1530, elle devient rapidement capitale de la province de Nouvelle-Galice, alors rattachée à la vice-royauté de Nouvelle-Espagne et siège d'une audience qui jouissait d'une certaine autonomie par rapport au pouvoir central de Mexico. Cette autonomie permet à Guadalajara d'exercer son influence commerciale sur une assez vaste région, relativement peuplée et intensément exploitée du point de vue agricole. Dès le xviiie siècle, elle devient le centre de distribution des produits agricoles (blé, maïs, élevage) des régions avoisinantes et connaît une prospérité qui a sans doute retardé, par la suite, son développement industriel.

Jusqu'aux années 1960-1965, elle demeure surtout un lieu d'échanges et d'accumulation du capital commercial aux mains de quelques familles, souvent d'origine étrangère (Français, Espagnols, Libanais). Mais la perte d'influence que subissent ses commerçants dans les États du centre du Mexique, due au rôle envahissant joué par les entreprises de la capitale nationale, la politique protectionniste du gouvernement fédéral, la concurrence des grandes chaînes nationales ou internationales ont contraint Guadalajara à mettre en œuvre et à accélérer un processus d'industrialisation. L'abondante main-d'œuvre d'origine rurale qui afflue chaque année des zones très peuplées et en état de récession économique constitue un élément d'attraction pour les entreprises qui cherchent à s'installer. Les activités industrielles comprennent la fabrication de textiles, de chaussures, de produits chimiques, de matériaux de constr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GUADALAJARA, Mexique  » est également traité dans :

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le modèle des maquiladoras »  : […] La sortie du protectionnisme et les nouvelles règles d'investissement ont induit un redéploiement spatial des activités industrielles vers le nord et le centre-ouest du pays, alors largement dominés par le modèle des maquiladoras . Ces usines d'assemblage étaient apparues en 1965 afin de répondre aux difficultés conjoncturelles des régions frontalières avec la fin du program […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_49451

Pour citer l’article

Hélène RIVIÈRE D'ARC, « GUADALAJARA, Mexique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guadalajara-mexique/