GILBERT GROVE KARL (1843-1918)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue américain né le 6 mai 1843 à Rochester (New York), mort le 1er mai 1918 à Jackson (Michigan), Grove Karl Gilbert est l'un des pères de la géomorphologie moderne. Il est le premier à avoir identifié la pertinence du concept d'équilibre dynamique dans la formation et l'évolution du relief, c'est-à-dire que la forme du relief est le résultat d'un équilibre entre les forces qui s'exercent sur le terrain et la nature des roches qui forment ce dernier. Gilbert a clairement exposé ce concept dans son rapport géologique sur les monts Henry (Utah), ainsi que dans d'autres ouvrages précurseurs sur l'Ouest américain.

De 1863 à 1868, Gilbert travaille pour la société Ward Natural Science Establishment qui produit et vend du matériel scientifique destiné aux établissements scolaires. En 1869, il rejoint le service géologique de l'État d'Ohio en tant qu'assistant bénévole et en 1871, il est intégré à l'équipe de George Wheeler, chargée de faire des levés topographiques à l'ouest du 100e méridien. Au cours des trois années qui suivent, au sein de cette équipe, il participe à une expédition extraordinaire, remontant en bateau les canyons les plus profonds creusés par le Colorado, se déplaçant en caravane à travers le centre de l'Arizona et le long de la vallée de la Gila, puis redescendant le Colorado en bateau jusqu'au golfe de Californie. Au cours de ce voyage, grâce à ses observations, il constate que les strates apparues en Europe et dans l'est de l'Amérique du Nord après le Carbonifère (soit il y a moins de 280 millions d'années) ne se sont pas étendues dans le monde entier. Il publie deux articles, l'un portant sur la province du Basin and Range et le plateau du Colorado, l'autre décrivant le bassin lacustre, qu'il baptise lac Bonneville, formé au Pléistocène, et qui n'est autre que l'ancêtre du Grand Lac Salé de l'Utah.

En 1875, Gilbert rejoint l'équipe géologique de John Wesley Powell, dont les activités le mènent dans l'Utah. Lors de la création de l'organisme scientifique U.S. Geological Survey en 1879, il en devient l'un des six principaux géologues. En 1884, il devient responsable de la division chargée des Appalaches et, en 1889, il prend la tête de la division de la corrélation géologique dès la création de cette dernière. Après 1892, Gilbert renonce à son poste de géologue en chef et à la plupart de ses tâches administratives pour se replonger dans l'étude d'un certain nombre de questions sur lesquelles il avait mené des recherches par le passé. Sa monographie sur le lac Bonneville (Lake Bonneville, 1890) est considérée comme sa plus grande œuvre. Son étude géologique sur les monts Henry (Report on the Geology of the Henry Mountains, 1877), dans laquelle il décrit pour la première fois une roche magmatique déformée par intrusion, que l'on appelle laccolite, et son History of the Niagara River (1890) ont un impact retentissant. Gilbert joue en outre un rôle prépondérant dans les choix relatifs aux travaux bibliographiques entrepris par l'U.S. Geological Survey, ainsi que dans la définition des principes à suivre en matière de nomenclature et de cartographie, sur lesquels repose tout le travail de cartographie géologique réalisé par l'organisme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« GILBERT GROVE KARL - (1843-1918) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grove-karl-gilbert/