BRUNDTLAND GRO HARLEM (1939- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Femme politique norvégienne, elle a été trois fois Premier ministre de son pays.

Gro Harlem Brundtland est née le 20 avril 1939 à Oslo. Elle hérite de son père sa passion pour la médecine et la politique. Elle obtient son doctorat de médecine à l'université d'Oslo en 1963 et un master en santé publique (MPH) à Harvard en 1965. De retour à Oslo, elle travaille au ministère de la Santé dans les hôpitaux et les services de santé scolaire de la ville. Membre du Parti travailliste, elle occupe le poste de ministre de l'Environnement de 1974 à 1979, et est élue au Storting (Parlement) en 1977. Élue vice-présidente du Parti travailliste en 1975, elle en devient la présidente en 1981.

Lorsque Gro Harlem Brundtland remplace le Premier ministre travailliste, qui démissionne en 1981, elle devient le plus jeune Premier ministre de Norvège et la première femme à occuper ce poste. Son mandat ne dure cependant que neuf mois, car le Parti travailliste perd les élections l'année suivante. Elle retrouve ce poste de 1986 à 1989, puis de 1990 à 1996, date à laquelle elle démissionne. Gro Harlem Brundtland n'a jamais moins de huit femmes dans son cabinet, qui compte 18 membres. Au cours de ses trois mandats, elle améliore surtout l'égalité des chances pour les Norvégiennes (accès à l'éducation, égalité des revenus hommes-femmes). En 1983, le secrétaire général des Nations unies l'invite à présider la Commission mondiale sur l'environnement et le développement. La commission Brundtland publie son rapport, Notre avenir à tous, en 1987. Par ses recommandations, qui introduisent la notion de « développement durable », ce texte conduit à la convocation, en 1992, du Sommet de la Terre, ou Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement (C.N.U.E.D.). En 1998, Gro Harlem Brundtland est élue directeur général de l'Organisation mondiale de la santé. Son mandat, marqué par la gestion de pandémies mondiales telles que le sida et le SRAS, prend fin en 2003. L’auteur des attentats meurtriers qui frappent la Norvège le 22 juillet 2011 déclarera, après son arrestation, que Gro Harlem Bruntland était à l’origine sa cible principale.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  BRUNDTLAND GRO HARLEM (1939- )  » est également traité dans :

DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Écrit par 
  • Dominique BOURG
  •  • 1 886 mots
  •  • 1 média

La notion de développement durable, traduction convenue à défaut d'être satisfaisante de l'anglais sustainable development , a été popularisée par le rapport de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement, créée en 1983 par l'O.N.U. et présidée par Gro Harlem Brundtland jusqu'en 1987. Elle a été ensuite promue par les Sommets de Rio (1992) puis de Johannesburg (2002). Cette not […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT - Environnement et économie

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX, 
  • Christelle HUE
  •  • 6 537 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La croisée des préoccupations d'environnement et de développement »  : […] La montée des préoccupations environnementales et l'accélération du phénomène ont des origines diverses et complexes : –  Les intérêts économiques et les moyens d'existence . Il s'agit de risques pesant sur la vie humaine, la santé et l'activité économique du fait des dégradations infligées aux capacités de fonction, de production et d'assimilation des systèmes écologiques. L'épuisement progressi […] Lire la suite

NÉGOCIATIONS INTERNATIONALES SUR L'ENVIRONNEMENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 2 598 mots

1968 Première conférence intergouvernementale posant le problème de la conservation et de l'utilisation rationnelle des ressources de la biosphère. Organisée par l'U.N.E.S.C.O., du 4 au 13 septembre, à Paris, elle recommande l'élaboration d'un grand programme mondial de recherches sur l'homme et la biosphère, le programme M.A.B. (Man and Biosphere), qui sera lancé en 1970. 1972 Conférence des Na […] Lire la suite

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 720 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Reprise et prospérité »  : […] Le 9 mai 1986, le Parti social-démocrate constituait un gouvernement homogène minoritaire. La période qui va de mai 1986 à octobre 1997 fut dominée par la personnalité de M me  Gro Harlem Brundtland, leader incontesté du Parti travailliste, personnalité respectée au niveau international, un des responsables politiques les plus populaires de l'époque contemporaine en Norvège. Son gouvernement comme […] Lire la suite

RIO CONFÉRENCE DE (1992)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 870 mots

Dans le chapitre « Les avancées antérieures à Rio »  : […] La C.N.U.E.D. s'est déroulée à l'occasion du vingtième anniversaire de la Conférence de Stockholm de 1972. Ce premier sommet mondial avait pour objet exclusif la protection de l'environnement de l'homme. En pratique, il a essentiellement suscité la création du Programme des Nations unies pour l'environnement (P.N.U.E.). En 1983, l'O.N.U. crée la Commission mondiale de l'environnement et du dévelop […] Lire la suite

Les derniers événements

Norvège. Attentats meurtriers à Oslo. 22-25 juillet 2011

avoir voulu tuer l'ancienne Premier ministre travailliste Gro Harlem Brundtland, qui se trouvait dans l'île quelques heures avant le massacre. Le 25, plus de cent mille personnes participent à un rassemblement à Oslo en hommage aux victimes des attentats. À cette occasion, le Premier ministre […] Lire la suite

Norvège. Changement de gouvernement à l'issue des élections législatives. 15 septembre 1997

À l'issue des élections législatives, le Premier ministre travailliste Thorbjoern Jagland, qui avait remplacé Gro Harlem Brundtland à la tête d'un gouvernement minoritaire en octobre 1996, annonce sa démission. Il avait menacé de le faire si son parti réalisait un score inférieur à celui […] Lire la suite

Norvège. Démission de Gro Harlem Brundtland. 23-25 octobre 1996

Le 23, Gro Harlem Brundtland, Premier ministre travailliste au pouvoir de mai 1986 à octobre 1989 et depuis novembre 1990, annonce sa démission pour des raisons de convenance personnelle. Le 25, Thorbjörn Jagland, qui lui succède à la tête du gouvernement travailliste minoritaire, annonce son intention de mener une politique plus conforme aux valeurs de son parti. […] Lire la suite

Norvège – Union européenne. Rejet par Oslo de l'adhésion à l'Union européenne. 27-28 novembre 1994

et dans les régions frontalières de la Suède. Les plus fortes proportions de non sont enregistrées dans les ports de pêche. Le taux de participation très élevé – 88,44 p. 100 – témoigne de la forte mobilisation autour de la question européenne. Le Premier ministre travailliste Gro Harlem Brundtland […] Lire la suite

Norvège. Victoire des travaillistes aux élections, mais progression des centristes antieuropéens. 13 septembre 1993

-deux (+ 21) des cent soixante-cinq sièges du Storting. Le Parti travailliste du Premier ministre Gro Harlem Brundtland reste la première formation du pays, avec 37,1 p. 100 des voix et soixante-sept élus (+ 4). Les grands perdants de la consultation sont le Parti conservateur, avec 15,6 p. 100 […] Lire la suite

Pour citer l’article

« BRUNDTLAND GRO HARLEM (1939- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gro-harlem-brundtland/