GRÉGOIRE L'ILLUMINATEUR saint (260 env.-env. 328)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en Arménie, Grégoire fut élevé chrétiennement à Césarée de Cappadoce, se maria et eut deux enfants. Quand Tiridate remonta sur le trône de ses pères, Grégoire l'accompagna en Arménie. Le roi, qui était païen, voulut restaurer les fêtes de la déesse Anahit. Chrétien, Grégoire refusa d'y participer. Il fut jeté dans une fosse, où il resta enfermé pendant quinze ans, et n'en fut libéré que quand Tiridate malade le fit venir. Grégoire le guérit miraculeusement et fut élu pasteur suprême, catholicos, des Arméniens. Il alla se faire ordonner évêque à Césarée de Cappadoce, d'où il rapporta des reliques de saint Jean-Baptiste et du martyr Athanagène.

Si l'Église d'Arménie existait avant Grégoire, elle avait beaucoup souffert de la persécution ; il en fut vraiment l'organisateur, créa des évêchés et opéra de nombreuses conversions. La principale fête de Grégoire fut fixée au 30 septembre.

La légende a certainement embelli l'histoire de saint Grégoire l'Illuminateur. Il n'en reste pas moins que son action fut importante et que c'est à juste titre qu'il est considéré comme l'apôtre de l'Arménie. L'Église arménienne autonome porte toujours en son honneur le qualificatif de grégorienne.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  GRÉGOIRE L'ILLUMINATEUR saint (260 env.-env. 328)  » est également traité dans :

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'Église apostolique arménienne »  : […] D'après Eusèbe de Césarée ( Histoire de l'Église ) et certains textes apocryphes ( Doctrine d' Addaï , Actes de Thaddé , Histoire apostolique du pseudo-Abdias) l'Arménie a été évangélisée dès le milieu du i er  siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_37387

ARMÉNIENNE CATHOLIQUE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 328 mots

L'Église d'Arménie, détachée de Rome à la suite du concile de Chalcédoine (451), est toujours restée séparée de l'Église catholique aussi bien que de l'Église orthodoxe. En marge d'elle se forma une communauté « uniate » : l'Église arménienne catholique. Dès le xii e siècle, parmi les Arméniens qui s'étaient réfugiés en Cilicie pour échapper aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-armenienne-catholique/#i_37387

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « GRÉGOIRE L'ILLUMINATEUR saint (260 env.-env. 328) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-l-illuminateur/