GORGONE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Monstre de la mythologie grecque. Homère ne mentionne qu'une seule Gorgone, habitant aux enfers. Plus tard, Hésiode, portant leur nombre à trois — Sthéno (la Puissante), Euryalé (Celle-qui-saute-loin) et Méduse (la Reine) —, fit des Gorgones les filles du dieu marin Phorcys et de sa femme Céto. Elles habitaient près du jardin des Hespérides.

Méduse

Méduse

dessin

Méduse est une créature monstrueuse à la tête ornée de serpents vivants. C'est la seule des trois gorgones qui soit mortelle. Dans son palais, elle pétrifiait de son regard les humains. Seul Persée parvient à l'approcher et à lui couper la tête. Cette même tête se retrouve sur les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

On représente les Gorgones comme des créatures féminines ailées, à la chevelure de serpents, aux mains de bronze ; elles ont le nez épaté, le cou protégé par des écailles, le regard étincelant ; elles tirent la langue et ont de grandes défenses de sanglier. Des trois Gorgones, seule Méduse était mortelle ; c'est pourquoi Persée dut la tuer en lui coupant la tête. Du sang qui s'échappait de la blessure mortelle faite à son cou naquirent Chrysaor et Pégase, tous deux fils de Poséidon ; en effet, lui seul parmi les dieux n'avait pas craint de s'unir à Méduse, dont la tête, pourtant, changeait en pierre ceux qui la regardaient. Athéna plaça cette tête sur son bouclier, ou sur son égide, où elle garda son terrible pouvoir. Le type primitif, grotesque et hideux, du Gorgonéion — c'est ainsi que s'appelait la tête de la Gorgone — servait en général de talisman contre le mauvais œil. D'après les anthropologues modernes, Méduse représentait probablement, à l'origine, un masque rituel.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GORGONE  » est également traité dans :

PERSÉE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 501 mots
  •  • 2 médias

Fils de Zeus et de Danaé, Persée est un héros d'origine argienne. Acrisios, averti par un oracle que, si sa fille, Danaé, avait un fils, celui-ci le tuerait, la fit enfermer dans une chambre de bronze souterraine. Mais Zeus réussit à s'y introduire sous la forme d'une pluie d'or et séduisit la jeune fille : tant est grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/persee/#i_27876

Pour citer l’article

« GORGONE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gorgone/